Publié le 22 novembre 2020
Pour cette nouvelle rubrique « retour d’un acteur du match », le coach dunkerquois, Fabien Mercadal s’est prêté au jeu de l’interview. Et après cette jolie victoire obtenue du côté de Niort, il était ravi !
Photo actualités

Fabien, comment se sent-on après cette très belle victoire ?
« Heureux ! On réalise un très bon match dans son ensemble. On a cette sensation d’avoir accompli notre travail. Je pense sincèrement que notre victoire est méritée ! »

On a vu une équipe soudée, généreuse, mais aussi joueuse et réaliste. Peut-on parler de match référence pour l’USLD ?
« Oui, je pense que ce fut l’un de nos meilleurs matches de la saison. Attention, il ne faut pas galvauder nos rencontres précédentes qui nous ont permis de gagner d’autres matches ! Pour hier, nous aurions pu encore mieux défendre en premier mi-temps. Mais, dans l’ensemble, je suis satisfait. Nous avons été très présents dans l’intérieur du jeu, également sur les côtés, et nous nous sommes créés de belles occasions de buts. Offensivement, nous avons pesé ! Il faut que l’on s’appuie sur cette prestation pour continuer à progresser. Cette équipe se construit pas à pas. Chacun progresse dans son domaine. On ne doit surtout pas relâcher nos efforts ! »

« Ce groupe est très réceptif, il a envie de réussir »

Niort est une équipe difficile à jouer. Elle était classée troisième du championnat et invaincue à domicile jusqu’au match d’hier. Ce n’est pas une victoire anodine pour Dunkerque ?
« Totalement ! Cette formation, entraînée par un coach compétent et humble, Sébastien Desabre, a réalisé d’excellentes prestations depuis le début de saison et mis à mal beaucoup d’équipes. J’ai beaucoup de respect pour cette formation. Hier, nous avons su lui poser des problèmes. Parfois, dans le football, vous remportez des matches sans que ce soit pleinement mérité. Hier, ce ne fut pas le cas, nous avons été présents du début à la fin. C’est une vraie satisfaction ! J’ai envie de mettre en avant également la première titularisation de Kouagba. C’était son premier match en Ligue 2, et il a été performant ! Ce n’était pas évident, car il a débuté sur le couloir gauche avant de repiquer dans l’axe avec la blessure d’Adon (Gomis). J’ajoute que c’est la victoire de tout un groupe ! Ceux qui sont restés à la maison, ceux qui ne sont pas entrés en jeu également. Dans ce groupe, je peux compter sur tout le monde. C’est drôle de dire ça, mais chaque joueur est indispensable et, du coup, l’ensemble de l’effectif est concerné ! »

On a senti que tout le groupe répondait bien. L’association notamment, Tchokounté-Diarra porte de plus en plus ses fruits. Diarra dévoreur d’espaces et Tchokounté en travailleur de sape ?
« Bien sûr ! On peut ajouter aussi, Dimitri (Boudaud) et Ilan (Kebbal). Ce quatuor n’a pas beaucoup de matches ensemble à son actif, et hier, cela a bien fonctionné. A part Dimitri et Malik qui se connaissent, tous se découvrent. N’oublions pas les autres garçons : Billy (Ketkéophomphone), resté à la maison, que l’on espère voir revenir le plus vite possible, Kevin (Rocheteau) aussi que l’on souhaite revoir avant la fin de saison, le petit jeune Ozkan Cétiner qui pointe son nez à l’entraînement et les entrants d’hier, Romil, Bosca et Vialla. Nous possédons un domaine offensif intéressant ! »

« On ne doit pas relâcher nos efforts ! »

Le milieu de terrain également avec la paire Goteni-Kerrouche a su soulager sa défense lors des offensives niortaises ?
« Le milieu de terrain a été très présent, hier. Je rajouterai même, le trio a été bon, avec Dudouit, Goteni et Kerrouche. J’ai bien aimé aussi Leverton en soutien de l’attaquant. Une position que j’affectionne pour lui ! Bien sûr, comme dans les autres domaines, on doit encore progresser, être meilleurs. A l’entraînement, lors des matches, on essaie de faire naître des relations entre chaque joueur. Et, ce groupe est très réceptif. Il a envie de reussir ! Mais, le danger existe. Si nous baissons d’un cran nos prestations, nous serons en grande difficulté. »

Cette performance collective est encourageante pour la suite de la saison ?
« Bien entendu ! Mais, je n’oublie pas que nous avons été défaits deux fois à domicile, lors de nos matches face au Havre et Paris. Et sans notre public, dois-je le préciser ! Pour la première fois de la saison, il faudrait que nous puissions solidifier cette victoire en entamant une série. Cette semaine à trois matches que nous entamerons bientôt – les Dunkerquois affronteront Pau, Amiens et Châteauroux du 28 novembre au 05 décembre – doit nous permettre de créer quelque chose. Tout en restant très humble ! Notre premier obstacle ne sera pas aisé. Après sa défaite face à Grenoble, Pau sera revanchard. Il faudra aborder cette rencontre de la meilleure des manières, comme hier. Mais, j’ai confiance en mon groupe pour se motiver et se fixer des objectifs à chaque match ! »