Contre vents et marées

Publié le 9 août 2019
Retrouvez la réaction de Claude Robin après la victoire face à QRM.
Photo actualités

Claude Robin, coach de l’USLD : « On a assez souffert l’an dernier pour apprécier cette deuxième victoire. Peut-être que ces difficultés nous permettent justement d’avoir ces points maintenant. Ceci dit, on sait aussi comment on les a obtenus. On a été en difficulté un moment en deuxième mi-temps et on aurait pu le payer cash. On a fait le dos rond pour marquer ces deux buts qui ne doivent rien à personne sur la physionomie globale de la rencontre. Le vent a peut-être joué en notre faveur pendant les premières minutes. Après, encore une fois, ils ont eu un gros temps fort en deuxième période, mais sur la première mi-temps, je nous ai trouvés consistants dans le jeu. On prend donc ces points avec bonheur. Le résultat peut sembler assez flatteur sur le contenu de la deuxième période de QRM, mais pas tant que ça sur l’ensemble du match. Après, l’emporter 3-1 ici, j’aurais signé pour moins que ça avant le match. Ce sera difficile de venir gagner ici à n’en pas douter. On est contents de l’avoir fait. Ces six points en deux matchs nous font du bien au moral compte tenu des difficultés rencontrées l’an dernier. »

Emmanuel Da Costa, coach de QRM :  « On a le profond sentiment d’avoir pris les choses enfin en main à partir de la 60ème minute après une première mi-temps timide. Mais on n’a pas concrétisé nos opportunités. Ce qui est regrettable, ce sont les trois cadeaux. Mis à part la frappe sur le poteau, ils n’ont pas une seule occasion, mais il repartent avec trois buts et trois points. Les Dieux du foot ne voulaient pas qu’on gagne ce soir. Mais quand on ne peut pas gagner un match avec autant d’opportunités, on ne doit pas le perdre. Il y avait largement moyen de prendre un point. Tout n’est pas à mettre à la poubelle, mais en National, il faut être efficaces pour exister. »