Publié le 21 août 2021
Titulaire lors des quatre premières journées de championnat de Ligue 2 BKT, Thomas Vannoye se confie sur son début de saison et sur les envies du groupe dans cette nouvelle saison avant d'affronter le Nîmes Olympique, ce samedi, à 19h.
Photo actualités

Les matches de Ligue 2 BKT commencent à s’enchaîner pour toi, Thomas !

C’est vrai ! Pour être franc, je ne m’attendais pas à jouer beaucoup dès le début de saison. Donc aujourd’hui, je suis forcément heureux. J’essaie de faire du mieux possible à chaque match, et cela peu importe les équipes.

Considères-tu avoir passé un premier cap dans ta carrière en enchaînant les matches à ce niveau ?

Personnellement, ma préparation reste la même. Je me prépare toujours à jouer, que ce soit pour être titulaire ou sur le banc. Cependant, je pense avoir beaucoup progressé dans la concentration. Aujourd’hui, si je rate une passe ou une action, je me dis que ça n’est pas grave et je reste concentré, alors qu’avant, je pouvais vite sortir de mon match.

Quel est ton regard sur le championnat de Ligue 2 BKT ?

Du début à la fin, il faut rester concentré. La moindre erreur d’inattention peut coûter très cher, car l’ensemble des équipes qui se trouvent en face de nous sont prêtes.

Sur les derniers matches, l’équipe n’a pas été récompensée des nombreux efforts qu’elle a fournis…

Nous restons soudés. On sait qu’à chaque fois, ça ne se joue à rien. On va tout donner pour faire basculer les choses et obtenir cette première victoire qui va nous permettre, j’en suis sûr, de continuer à enchaîner.

Aujourd’hui, vous recevez le Nîmes Olympique, qui évoluait l’année dernière en Ligue 1 Uber Eats.

On va le préparer comme tous les autres matches. Il n’y a pas de pression supplémentaire à avoir. Comme on l’a vu sur nos quatre premiers matches, toutes les rencontres se joueront sur des détails. Il ne faudra pas faire moins que ce que nous avons fait jusqu’à maintenant, tout en corrigeant les petites erreurs et les petits détails.

En l’absence des cadres de la défense, l’entraîneur Romain Revelli n’a pas hésité à te faire confiance dans son système du 3-5-2…

Dans ce système et à ce poste, je me sens plutôt bien. J’avais très rarement joué dans ce type de dispositif, mais on a vu que sur les derniers matches, nous avons fait de bonnes choses. Il faut continuer et ça basculera !

Le retour du public au Stade Tribut, après ces longs mois de huis-clos la saison dernière, est-il une force supplémentaire pour le groupe et toi ?

Quand on joue à domicile, nous les entendons forcément car ils nous poussent. Entendre les supporters crier, ça nous touche et ça nous donne envie de mettre tout ce qu’on a ! Le fait de les entendre, ça nous rajoute un petit quelque chose en plus qui n’est pas négligeable.

L’appui du public vous apportera donc forcément un plus pour aller chercher des points contre le Nîmes Olympique !

C’est sûr que cela va nous faire du bien. Je pense qu’on mérite de prendre des points, comme les supporters le méritent aussi, car quand on les entend, cela nous donne de la force pour tout donner sur le terrain.

Retrouvez l’interview de Thomas Vannoye dans le magazine de match USL Dunkerque – Nîmes Olympique !