Publié le 5 août 2017
Nos Dunkerquois ont parfaitement entamé leur saison en s’imposant 3-2 en toute fin de match face à Marseille Consolat !
Photo actualités

C’est sur une grosse frayeur que débutait la rencontre côté maritime, puisqu’après un choc tête contre tête avec un défenseur marseillais, Cheick Timite restait plusieurs minutes au sol. Plus de peur que de mal finalement pour l’attaquant maritime qui retrouvait sa place sur le terrain.

Très vite, on assistait à l’ouverture du score, de la tête, par Mathias Serin sur un centre parfaitement ajusté du capitaine Jean-Jacques Rocchi.Nos Maritimes continuaient de dominer, mais une frappe de Sacko repoussée par Florian Verplanck directement dans les pieds de Maguette Diongue permettait à Marseille Consolat d’égaliser.

Puis plus rien ! Autour de la vingtième minute, le rythme baissait d’un cran pour les deux formations
On se faisait peur côté marseillais puisqu’après un mauvais contrôle, le gardien Siegfried Aissi Kede manquait de peu d’inscrire un but contre son camp.

A la demi-heure de jeu, les Maritimes connaissaient un coup de moins bien. Les Marseillais ne quittaient plus la surface de réparation maritime et les hommes de Didier Santini manquaient d’inspiration autant défensivement qu’offensivement.
Juste avant la pause, le Marseillais Sergio tentait un tir de loin, arrêté par Florian Verplanck, mais ce dernier relâchait le ballon, permettant à Dongue, encore lui, de faire passer son équipe devant au score.

Heureusement, dans le temps additionnel de la première période, on assistait à une belle action offensive dunkerquoise. Zakaria Grich centrait pour Cédric Tuta qui égalisait juste avant de rentrer aux vestiaires.

De retour sur la pelouse de Tribut, les ouailles de Didier Santini montraient un autre visage, avec encore plus d’envie.

Nos Maritimes étaient proches de repasser devant au tableau d’affichage à la 51ème minute, Grich tentait une frappe enroulée directement repoussée par le gardien dans les pieds de Cédric Tuta qui manquait de peu son centre. On sentait les Dunkerquois beaucoup plus présents offensivement.

Peu avant l’heure de jeu, Barrillon se faisait expulser après une grosse faute sur Mathias Serin dans la surface. Un penalty était logiquement accordé à Dunkerque, mais Cédric Tuta manquait le cadre.
En supériorité numérique, les Dunkerquois restaient sur leur bonne dynamique, Cheick Timite tentait sa chance sur une reprise de volée mais sa tentative finissait directement dans les mains du gardien Marseillais.

Malgré de multiples occasions, et à 11 contre 10, l’USLD tentait, sans parvenir à trouver la faille et ce malgré la fébrilité de Marseillais dans l’incapacité de se créer de réelles occasions.

Dans une fin de match engagée, nos Maritimes continuaient de pousser vers le but et en toute fin de rencontre, cela finissait par payer ! Après cinq minutes de temps additionnel, les « Bleu et blanc » obtenaient un deuxième penalty pour une faute sur Cheick Timite dans la surface. C’est Marc Fachan qui se collait à l’exercice et permettait à l’USLD de s’imposer sur le fil !

Le match n’a certes pas été parfait, mais avec cette victoire, les Dunkerquois ont démarré la saison de la meilleure des manières. Les hommes de Didier Santini ont à présent une semaine pour se préparer au mieux pour le déplacement à Avranches.

Dunkerque – Marseille Consolat : 3-2 (2-2)

Dunkerque : Verplanck – Toure, M.Fachan, Huysman, Rocchi (Cap), Grich (Boudiba, 65e), Banor, D.Fachan, Serin (Boudaud, 86e) – Timite, Tuta (Allart, 88e)

Buts : Serin (7e), Tuta (45e), M.Fachant (90+5’) pour Dunkerque ; Diongue (12e, 43e) pour Marseille Consolat

Avertissements : D.Fachan(79e), Serin (82e) pour Dunkerque ; Sergio (57e), Diawara (82e), Fofana (90+1) pour Marseille Consolat

Explusion : Barrillon (54e) pour Marseille Consolat)