Contre vents et marées

Publié le 9 novembre 2018
Le buteur Paul Arnold Garita et les deux coachs se sont exprimés après la victoire maritime face à Lyon Duchère. Extraits.
Photo actualités

Karim Mokeddem : « On savait que ça allait être un match compliqué, que comme à chaque fois que l’on vient ici, ils allaient nous laisser le ballon et qu’ils allaient jouer en contre. On a beau le savoir et se préparer, ils marquent quatre fois sur attaque rapide. On savait ce qu’on devait faire, mais on l’a mal fait. Dunkerque mérite sa victoire ce soir. Ils ont mis les ingrédients pour gagner. On avait des absents ce soir, mais on est un groupe. Il faut savoir se battre et faire avec. On change de système et de joueurs à la mi-temps et on prend ce troisième but… Malgré tout, on a le mérite de revenir à 3-1, on rate un immanquable pour le 3-2… C’est le tournant du match. Ce soir, je n’ai pas vu une équipe qui va descendre en face de nous. Ils sont perfectibles sur certaines choses, mais c’est le meilleur qui a gagné ce soir. »

Claude Robin : « C’est, je pense, une victoire méritée ce soir sur la physionomie du match. On est allés la chercher. Les garçons ont été vaillants à défaut d’être brillants. On a vu des joueurs sortir avec des crampes et on ne peut rien leur reprocher sur l’envie. Revenir aux vestiaires avec 2-0 n’était pas immérité, car on avait peut-être même la possibilité de corser l’addition. On marque sur des actions de pressing, tant mieux, c’es ce qu’on avait prévu dans notre plan de jeu. Paul Arnold (Garita) nous fait du bien en marquant ce troisième but, car on sait que Lyon est une équipe qui, footballistiquement, nous est supérieure. Mais on a argumenté avec nos valeurs et on a proposé quelques belles phases de jeu. Maintenant, il faudra encore beaucoup de choses pour revenir dans ce championnat, mais on est content d’avoir pris cette victoire. J’aurais aimé ne pas prendre de but, mais on peut se satisfaire d’en mettre quatre. J’ai aussi pu voir que j’avais de grands « showman » dans l’équipe, mais ce qui m’intéresse, ce sont les points. Le petit bémol, le négatif dans le positif, ce sont ces gestes de négligence qui n’ont pas lieu d’être dans le football, surtout dans notre position. Maintenant, on ne peut pas leur reprocher grand chose quand on est au fond de la cale en championnat. On leur pardonne parce qu’on a gagné ! »

Paul Arnold Garita : « Cette victoire fait du bien car on a tous travaillé très du ces dernières semaines. Aujourd’hui, c’est un peu la récompense de tout le travail fourni. On faisait des bons matchs sans être récompensés jusque-là. On savait qu’on ne devait pas laisser Lyon jouer à l’intérieur et entre les lignes. Il fallait faire des sacrifices physiques et on a bien géré. On sait pertinemment qu’on n’est pas à notre place dans ce championnat, qu’on joue bien au ballon, mais au final on perdait, parce qu’on n’était pas efficaces. A force de travail devant le but, on a su se montrer efficaces face à Lyon. Je suis vraiment content de ces deux buts, c’était mon jour aujourd’hui, car en fait sur le deuxième but, je cherchais à faire la passe (rires) ! On a eu un petit moment de relâchement à 3-0. Ça s’est ressenti, mais on a su relever la tête, bien gérer défensivement et marquer sur un contre. C’est une victoire méritée même si tout n’a pas été parfait. »