Publié le 12 février 2022
Pour sa première interview depuis son retour à Dunkerque, Iron Gomis se confie dans le treizième numéro du Mag' de l'USLD sur son premier match joué avec les Maritimes contre le Nîmes Olympique (0-1), et sur les matches qui approchent, face à Rodez (12/02) et Nancy (19/02).
Photo actualités

Heureux d’être de retour à Dunkerque, Iron ?

Je suis très heureux car j’ai de bons souvenirs. Quand nous étions en National, nous avions fait de belles choses avec la montée en Ligue 2 BKT. Cela m’a permis d’avoir du temps de jeu et d’emmagasiner de l’expérience avant de retourner à Amiens. Je reviens avec de belles ambitions.

Tu n’as pas eu le temps de réfléchir puisque tu as joué ton premier match seulement quelques jours après ton arrivée !

Dans la tête, j’étais prêt. Même si je n’ai pas trop joué en début de saison avec Amiens, le physique a suivi car mentalement, je voulais tout donner dès mon premier match avec l’USL Dunkerque !

Quel regard portes-tu sur cette victoire obtenue sur le terrain du Nîmes Olympique (0-1) ?

C’est une victoire très encourageante pour la suite. Je sais que la première partie de saison a été compliquée. Désormais, il va falloir enchaîner les matches et les résultats positifs. On va jouer chaque rencontre pour survivre et pour se sortir de cette zone.

Le coach, Romain Revelli, t’a utilisé dans un rôle de milieu offensif que tu affectionnes particulièrement…

J’aime bien percuter et jouer les transitions offensives, ce qui fait que je me projette énormément vers l’avant. J’ai plutôt aimé ce poste car j’ai pu être assez libre.

Mettre les attaquants dans les meilleures conditions, comme tu as pu le faire avec ta passe décisive pour Kévin Rocheteau contre Nîmes, est-il l’un de tes objectifs principaux ?

Les statistiques, c’est quelque chose qui me manque, donc j’étais très content de pouvoir faire cette passe décisive pour mon premier match avec Dunkerque. Après, le plus important, c’est de gagner les matches, peu importe si je marque ou si je fais des passes.

« Revenir à Dunkerque ? J’en suis très heureux ! » – Iron Gomis

Rodez, puis Nancy (19/02), vont être des rencontres desquelles il faudrait sortir vainqueur pour gagner du terrain au classement et confirmer…

Elles sont très importantes car il n’y a pas de « petites » équipes en Ligue 2 BKT. Rodez et Nancy, comme les autres clubs, sont des équipes à notre portée. Il n’y aura pas un rencontre facile. Ces deux matches doivent nous servir à prendre énormément de confiance pour la suite.

Quel type de joueur considères-tu être, aujourd’hui, trois ans après avoir été lancé dans le grain bain avec l’USLD ?

Chaque année, mon but est d’essayer de m’améliorer sur ce que je sais faire de moins bien. Sur cette troisième année chez les « pros », je veux continuer sur ce même chemin de progression en faisant une fin de saison la plus pleine possible.

Tu vas aussi découvrir le nouveau Tribut, toi qui ne l’a pas encore connu dans sa version définitive !

J’ai hâte ! Hâte de voir cette ambiance que peuvent mettre nos supporters à Tribut. On espère leur donner un beau spectacle à domicile et, ce qui est sûr, c’est que ça va me changer de lorsque j’étais ici en National !

Télécharger le treizième numéro du Mag’ de l’USLD !