Contre vents et marées

Publié le 30 juillet 2019
Découvrez la première interview d'Alexandre Lauray, prêté par Bordeaux pour une saison !
Photo actualités

Alexandre, pour commencer, peux-tu te présenter ? 

« Je suis Alexandre Lauray, j’ai 22 ans. Je suis gersois d’origine, j’ai toujours vécu dans le Gers. J’ai fait mes classes de foot à Toulouse. L’année dernière, j’étais aux Girondins de Bordeaux. Je suis prêté cette année à Dunkerque, j’espère que l’on va faire une bonne saison. »

Comment s’est passé la préparation avec Bordeaux ?

« Très bien. Mon contrat a mis du temps a être finalisé donc je n’ai pas commencé dès le début. Mais on a beaucoup bossé, on est d’abord allés en Autriche, ensuite aux États-Unis. On a bien travaillé et on a fait une bonne prépa. »

Connaissais-tu l’USL Dunkerque avant de t’engager ?

« Je ne connaissais pas Dunkerque. Je ne suis jamais venu dans la région, je ne suis jamais allé plus haut que Paris. Du coup, j’avais un peu d’appréhension par rapport à la région. Mais j’ai déjà vu le film « Bienvenue chez les Ch’tis », on pleure en arrivant et on pleure en repartant, donc je pense que ça va être une très bonne saison ici à Dunkerque. »

Quels vont être tes objectifs cette saison ?

« Collectivement, comme le coach l’a dit, il veut assurer un maintien rapide. On va faire en sorte de faire ça rapidement. Si on arrive à faire de bons résultats, pourquoi pas viser quelque chose de mieux. »

Tu vas découvrir le National, à quel genre de championnat t’attends-tu ?

« J’ai déjà fait des matchs amicaux contre des équipes de National en préparation. Je pense que c’est un championnat difficile, parce qu’il y a pas mal de joueurs talentueux. Je pense qu’il ne faut pas du tout sous estimer ce championnat. Ça va être un très bon championnat pour évoluer. J’espère que ça va bien se passer. »

Connaissais-tu des joueurs Dunkerquois ?

« Pas du tout. Benoît Costil m’avait parlé d’un ami à lui, Ludovic Gamboa, sinon non je connaissais personne ici. »

Enfin, que peut-on te souhaiter pour cette saison sous les couleurs dunkerquoises ? 

« On peut me souhaiter une bonne intégration dans l’équipe, de bons résultats, du temps de jeu et du plaisir. »