Contre vents et marées

Publié le 14 décembre 2018
Nos Maritimes se sont lourdement inclinés sur la pelouse de Marignane Gignac malgré une supériorité numérique pendant plus d'une heure. Une soirée à oublier pour nos "Bleu et blanc"...
Photo actualités

Après avoir observé un week-end sans compétition, Coupe de France oblige, nos Maritimes effectuaient leur retour en championnat face à Marignage vendredi soir. Contre une formation invaincue depuis le mois de septembre, l’USLD peinait à rentrer dans la rencontre malgré un bon pressing défensif.

Les locaux mettaient le pied sur le ballon en ce début de partie alors que le premier quart d’heure n’accouchait d’aucune occasion franche. Dans la fraîcheur provencale, les hommes de Claude Robin manquaient de précision pour construire et poser le jeu. Le MGFC était le premier à se montrer dangereux, mais après une frappe non cadrée, Axel Maraval écartait le danger de sa surface (0-0, 18e).

Présents dans les duels et à la récupération, les Dunkerquois faisaient preuve d’envie, mais manquaient d’inspiration offensivement. Il fallait attendre une frappe lointaine de Mehdi Chahiri pour inquiéter la défense adverse (0-0, 24e). Les Maritimes relevaient la tête et se montraient de plus en plus dangereux dans cette partie alors qu’un premier tournant intervenait avec l’exclusion de Jérémy Bru peu avant la demi-heure de jeu (0-0, 27e).

Nos Maritimes tentaient de profiter de leur supériorité numérique pour accentuer un peu plus leur pressing. Peu inquiétés jusqu’à présent, les Dunkerquois étaient punis sur un coup franc lointain que reprenait le capitaine Renaut pour ouvrir le score en faveur des locaux (1-0, 35e). Les Dunkerquois peinaient à réagir après avoir pris ce coup sur la tête et ne parvenaient pas à porter le danger sur le but de Kouakbi avant la pause.

Trois occasions, trois buts…

Au retour des vestiaires, les partenaires du capitaine Jérémy Huysman tentaient de mettre du rythme, mais le manque de confiance se faisait sentir. Les hommes de Claude Robin ne réussissaient pas à se rapprocher du but marignanais avant l’heure de jeu.

Plus agressifs, les Maritimes perdaient trop de ballons pour inquiéter la défense provencale et lorsqu’ils se rapprochaient de la surface adverse, les Dunkerquois tombaient sur un Kouakbi vigilant (1-0, 62e) ! Le match s’emballait enfin alors que la possession était clairement nordiste désormais.

Dimitri Boudaud tentait de faire parler sa technique mais le portier marignanais veillait. Dans la foulée, l’USLD trouvait la transversale (1-0, 69e) ! Claude Robin procédait à son premier changement avec l’entrée en jeu de Kevin Nzuzi Mata, le meilleur buteur dunkerquois. Quelques instants plus tard, le MGFC s’offrait le but du break en profitant d’une défense maritime trop attentiste pour doubler la mise par Bosca (2-0, 74e).

Dos au mur, les Dunkerquois poussaient, mais manquaient de réalisme pour renverser la situation. L’USLD s’en remettait aux individualités pour tenter de revenir dans le match, mais suite à une erreur d’Axel Maraval, le MGFC obtenait un coup franc à l’entrée de la surface. Ce dernier était transformé par Benhaïm qui corsait un peu plus l’addition (3-0, 87e).

Malgré un sursaut d’orgueil, rien ne réussissait à nos « Bleu et blanc » qui se montraient incapables de faire trembler les filets dans cette rencontre alors que le temps s’égrenait… L’USLD s’inclinait lourdement et devra relever la tête, vendredi, face à Chambly pour bien terminer l’année.

 

Marignane – USLD :  3-0 (1-0)

Avertissements : Bru (20e, 27e) pour Marignane ;  Kandouss (58e), Fischer (59e) pour Dunkerque.

Buts : Renaut (35e), Bosca (74e), Benhaïm (87e) pour Marignane.

USLD : Maraval ; Thiam, Touré, Huysman (cap), Fischer ; Chahiri (Guirassy, 78e), François, Traore, El Hamzaoui ; Boudaud, Ba (Nzuzi Mata, 71e).

INFO LIVE
Attention
- le match face à Pau se jouera à guichets fermés !