Contre vents et marées

Publié le 10 septembre 2019
Nos "Bleu et blanc" reçoivent le GFC Ajaccio, ce vendredi soir, au stade Marcel Tribut... Présentation de la rencontre !
Photo actualités

Après cinq succès inauguraux, nos Maritimes ont mis un genou à terre ce vendredi face à Bourg-en-Bresse. Une courte défaite qui n’enlève rien à l’incroyable début de saison de nos « Bleu et blanc ». Les hommes de Claude Robin se savent désormais attendus par chacun de leur adversaire, eux qui restent leaders du championnat.

Et si les coach corse admet qu’il se satisferait d’un point en terre dunkerquoise, nul doute qu’il voudra essayer d’emboîter le pas à son homologue burgien en faisant tomber nos Maritimes. D’autant que la formation corse, fraîchement reléguée de Ligue 2, a pas mal d’atouts dans sa manche. Le classement actuel ne reflète en rien les ambitions des hommes de François Ciccolini, qui peut compter sur des joueurs d’expérience à l’image de Rodéric Filippi, Mayoyo N’Doye ou encore David Pollet, auteur de trois buts cette saison.

Avec ce qui est finalement l’un des effectifs les plus jeunes du National (Bayo, Bizet, Calant, Gomis, Lauray et Maçon ont tous moins de 22 ans), nos Dunkerquois tenteront de rivaliser et de rebondir après le premier revers concédé en terre burgienne. Ils pourront pour cela compter sur le soutien de leur public, dans un stade Tribut à guichets fermés ! Claude Robin et son staff devront en revanche faire sans les blessés de longue durée et sans Demba Thiam, de nouveau forfait pour cette rencontre.

 

CONTRE VENTS ET MARÉES, ALLEZ L’USLD !

L’avis de Francois Ciccolini, entraîneur du GFC Ajaccio : « Nous avons eu un peu de mal à démarrer, il a fallu faire avec beaucoup de nouveaux joueurs et beaucoup de jeunes joueurs. Depuis, ça va un peu mieux, même si on attend que l’infirmerie se vide. On va affronter une équipe de Dunkerque en pleine euphorie, difficile à manœuvrer chez elle, donc on va simplement essayer de trouver les clés pour ramener un point. Comme lors de tous les matchs de National, cela se jouera selon moi sur des détails, un coup de pied arrêtés ou sur le deuxième ballon. Je suis assez surpris de voir Dunkerque à cette position, car il y a pas mal de gros clients dans cette division. On est partis de notre côté avec un handicap, mais il y a des équipes comme le Red Star, Laval ou encore Cholet qui sont bien armées. Maintenant, au vu de ce que Dunkerque montre le vendredi soir dans le jeu, non, je ne peux pas dire que je suis surpris de les voir à cette place ! »

 

USLD  – AJACCIO : VENDREDI 13 SEPTEMBRE, 20H – STADE TRIBUT

 

LES AUTRES MATCHS DE CETTE 7ÈME JOURNÉE :

 

LE CLASSEMENT AVANT CETTE 7ÈME JOURNÉE :