Publié le 5 janvier 2018
L'année 2018 commence fort pour l'USLD qui reçoit le FC Metz en 32èmes de finale de la Coupe de France ! Présentation de la rencontre !
Photo actualités

Nolan Roux, Matthieu Dossevi, Emmanuel Rivière, Opa N’guette… Autant de noms qui sont familiers dans le football professionnel et autant de joueurs qui pourraient évoluer sur la pelouse du stade Tribut ce dimanche…

C’est un véritable match de gala qui se profile donc pour nos Maritimes face à un pensionnaire de Ligue 1 qui a certes connu des débuts poussifs, mais qui a terminé l’année sur un match nul et deux victoires. Coachés par Frédéric Hantz, un entraîneur d’expérience, les Messins ont retrouvé de la confiance même s’ils restent bons derniers du classement.

La Coupe pourrait être une bonne opportunité pour cette équipe de confirmer la bonne dynamique actuelle. Méfiance donc face à une formation qui est certes lanterne rouge de sa division, mais qui évolue tout de même deux divisions au dessus de nos Maritimes et qui compte nombre de joueurs de talent dans ses rangs.

C’est sans Jonathan Rivierez (suspendu), Matthieu Udol et Théodore Efouba-Ayissi, blessés, que le FC Metz fera le déplacement dans le Nord. Pourrait s’ajouter à ces forfaits celui de Florent Mollet, blessé au genou.

L’infirmerie dunkerquoise est également bien remplie puisque, outre Jovanie Tchouatcha, Jean-Philippe Belet (pied), Cheick Timite (genou) et Mehdi Boudiba (cuisse) ne devraient pas prendre part à la rencontre de dimanche. Mathias Serin se remet quant à lui d’une grippe contractée en début de semaine.

Des coups durs qui n’ont pas entamé pas le moral des troupes, impatientes de disputer cette rencontre face à un club historique du football français. Après avoir repris l’entraînement le 29 décembre dernier et réalisé un match amical de qualité face au RC Lens, nos Maritimes ont bien l’intention de jouer crânement leur chance. Si les erreurs se paient souvent cash face à des formations de Ligue 1, les « Bleu et blanc » tenteront de relever encore un peu plus leur niveau de jeu afin de bousculer l’équipe de Metz et de rêver à une qualification pour les seizièmes de finale !

Ils devraient pour cela compter sur un public acquis à leur cause, un douzième homme qui jouera un rôle important dimanche. Alors, ensemble, rêvons d’une victoire et poussons nos Maritimes vers les sommets !

Impossible n’est pas Dunkerquois !

 

L’avis de Didier Santini, coach de Dunkerque : « Il y a de l’impatience certes, mais le groupe s’est entraîné sereinement. On est sur la continuité du travail qu’on a à faire, on sait ce qu’on doit améliorer. Contre Cholet il y a eu de très bonnes choses, mais on prend aussi des buts stupides, on se relâche et on ne fait plus les contre-efforts. On va commencer à leur parler de Metz samedi et dimanche pour ne pas qu’ils jouent ce match-là avant. Ce sera un match de reprise pour les deux équipes. Le temps et le terrain peuvent niveler les valeurs. Mais connaissant Frédéric Hantz, je sais qu’ils joueront ce match pour le gagner. Est-ce qu’ils auront déjà la tête au championnat puisqu’ils ont eu de bons résultats dernièrement et qu’ils peuvent espérer se sauver… Je pense que ça reste une priorité pour eux, mais la Coupe de France peut être une bon bol d’air. On sait que contre une Ligue 1, si tu perds un ballon à 30, 40 ou 50 mètres, en trois secondes il est devant ton but. Ça veut dire qu’il ne faudra pas perdre de ballons stupides, essayer d’être dans l’action et pas dans la réaction. Si on est dans la réaction comma ça a souvent été le cas depuis le début de saison, on va déguster ! Il faut qu’on augmente notre niveau de rigueur, de concentration. On a eu beaucoup de chance jusqu’à la mi-décembre, depuis, on a été rattrapés par les blessures, mais c’est le lot de beaucoup d’équipes !  Ce match contre Metz c’est un bon truc à jouer, quelque chose qui va nous servir pour le championnat, pour bosser, pour voir un certain niveau. On fait de très bonnes choses parfois, mais là si on ne fait pas du parfait dans la rigueur et de la concentration, ça ne passera pas ! »

 

USLD (N) – METZ (L1) : DIMANCHE 7 JANVIER, 17H30, STADE TRIBUT

Ouverture des portes à 16h. 

Attention, prévoyez d’arriver en avance et le moins chargé possible en raison des contrôles de sécurité renforcé et du monde attendu !