Publié le 26 août 2022
"Il ne faut jamais oublier que l’on joue comme on s'entraîne." Stjepan Cvitkovic
Photo actualités

Après son premier match de championnat aves les U19 Nationaux et un premier match de championnat ce week-end avec le U17 Nationaux, Stjepan Cvitkovic nous livre ses ressentis et Jean-Charles Delgrange nous dévoile sa préparation. Retrouvez l’interview croisée de Stjepan Cvitkovic et Jean-Charles Delgrange !

Quel est votre rôle ? Pouvez-vous vous présenter ?

J-C.D: « Je suis responsable de la formation et je coach également les U17 Nationaux. »

S.C: « Moi, je suis coach U19 Nationaux et j’ai en charge aussi le groupe des U18 donc tous les garçons de 2004 et 2005. » 

Comment s’est passée votre préparation estivale ?

S.C: « Elle s’est plutôt bien déroulée. On a repris le 13 juillet avec de bonnes conditions malgré la chaleur. Grâce à des préparateurs et un gros staff technique, elle s’est déroulée de manière très professionnelle avec des matchs de préparations qui ont été importants, des garçons impliqués et qui commencent à appréhender les exigences que demande le monde professionnel. C’était vraiment une préparation intéressante pour nous. »

J-C.D: « Nous avons repris une semaine plus tard. Le groupe surfe sur sa saison passée avec la montée des U16 en U17 national et les matchs de barrage qui ont été gagnés. Le staff a été complété en cours de prépa par l’arrivée de Fabrice Baron qui ramène aussi un plus pour les joueurs. Le club a aussi notamment aidé à l’entretien des terrains au Fort Vallières, nous permettant de commencer la préparation estivale sur des terrains de qualité. »

S.C : « Ça n’a pas toujours été le cas. Aujourd’hui, avoir un terrain en herbe bien entretenu est un réel plus. Pour rebondir, j’ai un nouveau membre dans le staff, bien qu’arrivé en fin de prépa, Nicolas Wacrenier qui était au LOSC avec les jeunes et Sofien Belabess qui était mon adjoint l’année dernière qui reste avec moi sur les séances et qui lui est en charge des U18 R2. »

 Quels ont été les points les plus importants à travailler ?

S.C: « De par les nombreuses arrivées, on a essayé de travailler sur le projet de jeu avec toutes les notions de bloc équipe, pour travailler un peu les généralités et que chacun connaisse son rôle. La prépa, qui a été plus courte que l’année dernière, s’est déroulée sur des bases un peu plus généralistes. L’idée, c’est de travailler la préparation athlétique avec le foncier dans un premier temps puis d’affiner au fur et à mesure avec la compétition. »

J-C.D: « Moi de mon côté, ça a surtout été un gros travail athlétique avec la présence d’au moins un préparateur sur chaque séance. Il y a aussi eu un travail mental, car c’est un groupe qui a de la qualité. La prochaine étape est de leur faire prendre conscience que le niveau national est très différent du régional. Ça se joue sur des détails. Mentalement, cette bascule est essentielle pour devenir sportif de haut niveau. Il faut qu’ils mettent une rigueur supplémentaire, qu’ils haussent leur niveau sur chaque point, qu’ils ne laissent rien au hasard. »

Stjepan, peux-tu revenir sur ta première rencontre (Défaite 2-1 à Valenciennes) ?

S.C: « Je suis plutôt satisfait de ce premier match, malgré la défaite, les consignes ont bien été respectées. On n’a pas été surpris par ce que nous a proposé Valenciennes, car nous avions observé en vidéo un de leur match. On ouvre très tôt le score à la 3ᵉ minute, on est très bien dans notre match, on a des situations de 2-0 et on ne les marque pas, on concède un but alors qu’il n’y a pas forcément de danger. Et on finit par faire une erreur d’inattention à la 88ᵉ minute, en leur offrant un pénalty. Donc je dirais des erreurs de concentration, de fatigue. L’intensité du match se rapproche vraiment du très haut niveau et on s’aperçoit que chaque erreur est payée cash. Si on n’est pas efficace offensivement et défensivement et on n’arrive pas à prendre des points malgré le très bon contenu qu’on a pu y mettre à l’intérieur. C’est un match encourageant on sait ce qu’il ne faut surtout pas faire donc maintenant on va s’appuyer dessus pour ne plus reproduire ces mêmes erreurs. »

Stjepan, qu’est-ce que tu peux conseiller à Jean-Charles pour son premier match ce week-end ?

S.C: « Je ne suis pas sûr d’avoir grand-chose à lui conseiller. Il connaît mieux le niveau que moi, mais ça se rapproche du match que j’ai pu vivre où ce qu’il disait tout à l’heure. Le degré d’exigence des garçons doit être à son paroxysme et ça se joue toujours sur des détails. Il a des joueurs de qualité, mais qui doivent mettre l’exigence qu’il faut surtout dans les zones de vérité, là où nous on a été défaillants. »

Que pouvons-nous vous souhaiter pour cette saison ?

J-C.D et S.C: « LE MAINTIEN !!! »

J-C.D: « J’aimerais avoir un projet de jeu qui ressort et qui soit vraiment bien identifié. Faire progresser les joueurs et les amener, Stjepan un peu plus vite que moi, en équipe première tout en passant par la réserve. Le projet collectif est très important pour le maintien. Il y a également des projets individuels à garder en tête et c’est aussi une partie de notre boulot. A un moment donné on doit amener des gamins qui ont vraiment le potentiel vers le haut niveau. »

S.C: « Oui, c’est ça, nous devons juger le niveau de nos garçons face à l’adversité et voir ceux qui ont réellement le potentiel d’aller en équipe première. L’idée, c’est d’essayer d’en avoir au moins un ou deux qui sortent du lot et qui puissent dès la saison prochaine faire au moins quelques entraînements ou une partie de la prépa avec les pros. On est là pour amener cette continuité et affiner un petit peu tout le travail qui doit être fait pour qu’ils soient prêts le Jour-J. Le travail invisible en dehors comme la nutrition, le sommeil, l’hydratation, les séances d’étirement, toutes les choses qui peuvent finalement les aider à être professionnels sont très importantes. Il ne faut jamais oublier que l’on joue comme on s’entraîne. »

J-C.D: « C’est là où l’on voit ceux qui vont faire les sacrifices. Les joueurs qui ne sont pas prêts à en faire, n’y arriveront tout simplement pas. »

S.C: « Ça tu le sais déjà, celui qui est plus intéressé par sa vie en dehors du terrain et qui n’est pas consacré uniquement au football, ne peut pas y arriver. »

 

Les rencontres du week-end : 

U19 Nationaux

USL Dunkerque – USM Saran , dimanche 28 août, 15h00, Bray-Dunes

U17 Nationaux

Auxerre – USL Dunkerque, dimanche 28 août 2022, 15h00, Auxerre