Contre vents et marées

Publié le 21 septembre 2018
Le sort semble s'acharner sur nos Maritimes, battus par Quevilly Rouen (3-0). Menés au score contre le cours du jeu, nos Maritimes ont aussi perdu Bilel El Hamzaoui suite à un carton rouge.
Photo actualités

C’est avec un effectif décimé, surtout derrière, que les Dunkerquois abordaient cette rencontre face à l’un des favoris du championnat. Pour cette rencontre de la huitième journée, Benjamin Rytlewski alignait un quatuor défensif inédit avec Thiam, Kandouss, Calant et Bilel El Hamzaoui.

Les Maritimes rentraient plutôt bien dans la partie grâce à un bon pressing. Présents dans les duels, les Dunkerquois ne parvenaient pas en revanche à se montrer dangereux offensivement lors du premier quart d’heure. QRM se procurait la première occasion sur une frappe de Taufflieb qui passait à côté des cages d’Axel Maraval (0-0, 14e). La réponse dunkerquoise venait par Kevin Nzuzi Mata qui récupérait un ballon mal dégagé par la défense de Quevilly, mais l’attaquant ne cadrait pas sa frappe (0-0, 19e).

Les Dunkerquois continuaient de se montrer dangereux et il fallait la transversale de Souchaud pour empêcher nos « Bleu et blanc » d’ouvrir le score sur un coup franc de Martin François (0-0, 23e). Alors qu’ils semblaient prendre le dessus dans cette partie, c’est contre le cours du jeu qu’intervenait l’ouverture du score. Sur une action confuse et un ballon dégagé par Axel Maraval, Ismaël Kandouss repoussait involontairement le ballon dans son propre but à bout portant (1-0, 27e). Un coup dur pour les Maritimes alors que la défense n’avait pas été mise en danger jusqu’à présent.

Les Dunkerquois avaient du mal à encaisser le coup et les Normands en profitaient pour essayer de corser l’addition. La défense maritime faisait le dos rond et regagnait les vestiaires avec un petit but de retard.

Bilel El Hamzaoui expulsé

Au retour des vestiaires, le sort semblait s’acharner sur l’USLD… A la lutte avec Nanizayamo, Bilel El Hamzaoui se voyait expulsé par l’arbitre de la rencontre (1-0, 50e) ! C’est à dix que les hommes de Benjamin Rytlewski devaient évoluer pour les quarante minutes restantes.

Après ce nouveau coup au moral, les Dunkerquois ne parvenaient pas à relever la tête et Quevilly profitait de sa supériorité numérique pour doubler la mise par Taufflieb (2-0, 56e). Rien ne semblait tourner rond pour les partenaires d’Axel Maraval dans cette rencontre. Les minutes s’égrainaient lentement alors que l’USLD tentait de limiter la casse.

Benjamin Rytlewski faisait rentrer du sang neuf avec le remplacement de Martin François par Abdel Baala (2-0, 69e). Malgré quelques sursauts d’orgueil, les « Bleu et blanc » ne parvenaient pas à mettre en danger la défense de QRM avant cette superbe frappe d’Idrissa Ba qui touchait la barre transversale (2-0, 80e). Le coach de l’USLD procédait à un double changement avec les entrées en jeu de Candas et Lebrun 52-0, 82e).

Sur une nouvelle offensive normande, Alexis Calant était poussé à la faute et QRM bénéficiait d’un penalty transformé par Nanizayamo (3-0, 86e). Une soirée décidément cauchemardesque pour les Maritimes qui se procuraient une dernière occasion par Garita (3-0, 88e). La rencontre s’achevait sur un score sans appel

Toujours en quête d’une première victoire cette saison, nos Maritimes affronteront Boulogne vendredi pour le premier derby de la saison.

 

QUEVILLY – USLD : 3-0 (1-0)

Buts : Kandouss (csc; 27e), Taufflieb (56e), Nanizayamo (86e) pour Quevilly

Avertissements : Diarra (21e), Rogie (33e) pour Quevilly, François (34e), Kandouss (78e), Calant (80e) pour Dunkerque

Exclusion : El Hamzaoui (50e)

USLD : Maraval – Thiam, Kandouss, Calant, El Hamzaoui – Nzuzi Mata, Voisin, François (Baala, 69e), Nzuzi Mata (Candas, 82e) – Ba (Lebrun, 82e), Garita-