Publié le 1 octobre 2021
Dans le Mag' de l'USLD n°6, Samuel Yohou, nouveau défenseur des Maritimes, se confie après la première victoire de la saison face à Pau (1-2) et avant d'affronter le promu du SC Bastia !
Photo actualités

Samuel, on imagine l’équipe heureuse après cette première victoire de la saison sur le terrain du Pau FC !

Cela a fait du bien à tout le groupe ! On attendait cette victoire, me concernant depuis mon arrivée, mais pour les autres, depuis le début de la saison. Le groupe a fait beaucoup de bons matches, mais à chaque fois, il manquait quelque chose. Là, ça y est, on a gagné, et cette sensation manquait à tous, alors nous sommes contents.

Qu’est-ce qui a fait que, cette fois, la balance a penché en votre faveur ?

Franchement, sur ce match-là, on ne voulait pas lâcher. Même à dix contre onze, on y a cru jusqu’au bout. Ce qui a fait la différence, c’est que cette fois, en plus de bien défendre sur nos temps faibles, on a su marquer sur nos temps forts.

Même si la victoire n’arrivait pas, on sentait que le groupe était déterminé, uni et soudé, joueurs comme staff, dans cet objectif d’aller chercher rapidement une victoire…

Depuis que je suis arrivé, je sens vraiment que tout le monde travaille pour tout le monde. Pour dire la vérité, même sur le match de Toulouse, on méritait. On a fait une très bonne première mi-temps et, en rentrant aux vestiaires, nous étions très déçus d’être menés sur un but venu d’ailleurs.

Juste après la victoire face à Pau, dans les vestiaires, les images ont montré une réelle complicité entre les joueurs et leur entraîneur, Romain Revelli.

Même s’il a pu être critiqué, il faut savoir que nous, joueurs, avons besoin du coach. Ils nous parle, nous guide et nous donne des consignes. Il a besoin que nous donnions le meilleur de nous-mêmes car, au final, c’est à nous de nous « bouger » sur le terrain ! Maintenant, il faut que cette victoire nous serve pour les prochains matches et qu’on s’appuie dessus pour la suite.

Désormais, c’est le SC Bastia qui se présente à vous en cette 11ème journée. Quelles vont être vos armes face aux Corses ?

Nous, on prend ce match comme les autres. C’est une bonne équipe, mais on va se concentrer sur nous-mêmes pour se préparer au mieux. On sait que si on arrive à être tueurs sur nos temps forts et solides sur nos temps faibles, on pourra avoir un bon résultat devant nos supporters au Stade Tribut.

« Face à Pau, en plus de bien défendre, on a su marquer sur nos temps forts ! » – Samuel Yohou

Après être arrivé dans les derniers jours du mercato il y a quelques semaines, comment te sens-tu, aujourd’hui, après avoir disputé plusieurs rencontres sous les couleurs dunkerquoises ?

Je me sens bien, mais j’ai encore besoin de travailler ! Je n’ai pas pu faire de préparation comme le reste de l’équipe, car je restais sur quatre mois sans compétition. J’ai pris le train en route et, avec le staff, on essaie de me préparer du mieux possible. Il faut trouver le juste milieu pour ne pas être « cuit » entre les entraînements et les matches. La trêve internationale va aussi me permettre de bien travailler !

Pour terminer, tu ne peux pas échapper à la fameuse question : comment se passe ton arrivée à Dunkerque ?

Et bien cette jolie ville est très agréable ! J’en profite justement pour passer une annonce : je suis à la recherche d’un appartement T2 meublé (il rigole) !

Yohou

Pour télécharger le Mag de l’USLD n°6, cliquez ici !