Publié le 10 avril 2017
Suite à l'article paru dans la Voix du Nord Calais le 9 avril 2017, le président de l'USL Dunkerque Jean-Pierre Scouarnec a souhaité réagir.
Photo actualités

Le communiqué de Jean-Pierre Scouarnec : « En référence à l’article paru dans la Voix du Nord, je souhaite préciser que le club de l’USL Dunkerque travaille aujourd’hui sur toutes les possibilités afin de trouver un stade pour jouer en Ligue 2, si tant est que nous devions monter la saison prochaine, le stade Tribut n’étant pas aux normes. Plusieurs solutions s’offrent à nous. L’USLD est une association responsable, mais également responsable des deniers publics qu’elle perçoit. Ainsi nous ne pouvons demander à la municipalité, c’est à dire aux Dunkerquois eux-mêmes, d’aller investir une somme de trois millions d’euros dans le stade de Calais au moment où la Communauté urbaine de Dunkerque investit dans un stade neuf à Dunkerque. Nous ne désirons pas communiquer sur le montant de la mise aux normes Ligue 2 du Stade de l’Epopée, mais il est bien loin de la somme annoncée dans la Voix du Nord, qui ne concorde pas avec ce qui a été mentionné lors de notre réunion avec Natacha Bouchard, maire de Calais. Le montant d’investissement correspond plutôt à  8 ou 9% de la somme annoncée. »

Le président

 

Erratum paru dans la Voix du Nord le 12 avril 2017 :