Publié le 26 juillet 2017
Direction la Bretagne pour la suite de notre rubrique "Tour de France" des clubs du National avec un zoom sur l'US Concarnoise !
Photo actualités

Poil à gratter du précédent championnat, Concarneau a longtemps cru pouvoir créer la surprise avant de caler peu avant le sprint final. Satisfait du dernier exercice, le promu qui ne l’est plus, n’a pas procédé à de gros chamboulements cet été !

Date de création : 1911

Stade : Stade Guy Piriou (6 500 places),

Entraîneur : Nicolas Cloarec

Président : Jacques Piriou

Couleurs : Rouge et bleu

Logo : 

 

Joueurs à suivre :

  • Yohan Lasimant : Attaquant arrivé en provenance de CFA, Yohan Lasimant reste sur dix buts en seize matchs. A 27 ans, il a déjà pas mal bourlingué entre la France, l’Angleterre, la Hongrie ou la Bulgarie mais n’a jamais évolué en National !
  • Théo Guivarch : Prêté par Guiguamp, Théo Guivarch sera à n’en pas douter l’un des gardiens à suivre dans la division. A 21 ans et du haut de son mètre 96, le joueur repéré par Lorient est un élément prometteur.

Le mot du coach : « On découvrait la division l’année dernière. On a essayé de faire un bilan du positif et du négatif, de prendre en compte ce qui nous avait manqué. Finalement, on se rend compte qu’il n’a pas forcément manqué grand chose. On a su jouer les trouble-fêtes. On a donc essayé de renforcer l’effectif à la fois qualitativement et quantitativement. Nos ambitions sont claires : faire mieux que la saison dernière. On méritait selon moi de finir plus haut au classement la saison dernière. On veut faire mieux au classement, dans le jeu et on veut faire plaisir à ceux qui nous soutiennent. »

Son top 3 :

Joker ! « Je suis très mauvais pronostiqueur. Aujourd’hui, je vois un championnat homogène. Il n’y a pas de petites équipes, les promus sont bien armés. C’est difficile de se projeter. Tout ce que je sais, c’est qu’il n’y aura aucun match facile. Encore une fois, je pense que les équipes les plus constantes pourront prétendre à la montée. »