Publié le 21 juillet 2017
Et on continue le tour d'horizon des clubs de National avec le plus court déplacement de la saison, celui à... Boulogne-sur-Mer !
Photo actualités

Difficile de ne pas se replonger dans ce dernier derby lorsqu’on pense à l’USBCO ! Mais la déception dunkerquoise a laissé place à de nouvelles ambitions et les oppositions face à notre voisin s’annoncent de nouveau bouillantes. D’autant que le club désormais entraîné par Olivier Frapolli a su conserver nombre de ses cadres et peut ainsi nourrir des ambitions légitimes !

Date de création : 1898

Stade : Stade de la Libération (15 200 places),

Entraîneur : Olivier Frapolli

Président : Jacques Wattez

Couleurs : Rouge et noir

Logo : 

 

 

Joueurs à suivre :

  • Hassane Alla : Arrivé cet été en provenance de Laval, Hassane Alla dispose d’un CV solide. A 36 ans, le Marocain compte près de 250 matchs en Ligue 2 et plus de 30 en Ligue 1. Son expérience devrait peser dans le milieu de terrain boulonnais !
  • Grégory Thil : Il a fêté ses 37 ans en mars et pourtant, les années ne semblent pas avoir de conséquences sur les performances de l’attaquant boulonnais. La saison dernière encore, Grégory Thil a prouvé qu’il n’était pas prêt à se retirer, faisant trembler les filets à huit reprises !

 

Le mot du coach : « Par rapport à la saison dernière, on avait la volonté de garder une certaine ossature. On y est arrivés à 80% puisque deux joueurs ont préféré partir. L’idée dans le recrutement a été d’apporter de l’expérience et un bagage athlétique. On a choisi de partir sur un groupe réduit, en intégrant cinq jeunes issues de la formation. Sans faire de langue de bois, c’est difficile d’afficher un objectif précis. On veut faire la meilleure saison possible, on sait que ça va être compliqué. On a connu la Ligue 2 il n’y a pas si longtemps et on sait que chaque année passée en National est une année de plus. C’est difficile financièrement. Boulogne est un club qui a des structures intéressantes, à nous d’accrocher le bon wagon dans les deux ans. »

 

Son top 3 :

Joker ! « C’est trop difficile de se prononcer à l’heure actuelle. On est encore dans un championnat homogène qui risque d’être très ouvert. On sait qu’il faut s’attendre à des surprises, notamment avec les quatre promus qui semblent bien armés. On a aussi quatre clubs professionnels, ce qui n’était plus arrivé depuis longtemps. Et puis il y a des clubs comme Boulogne, Dunkerque ou encore Les Herbiers qui commencent à avoir l’expérience de cette division. C’est difficile de n’en nommer que trois ! Mon souhait en tout cas c’est que le club que je représente soit dans ce tiercé !