Contre vents et marées

Publié le 13 novembre 2019
A deux jours du septième tour de Coupe de France entre nos Maritimes et le HAC, l'entraîneur havrais Paul Le Guen a accepté de répondre à une courte interview.
Photo actualités
  • C’est votre entrée en Coupe de France, comment accueillez-vous cette parenthèse dans le championnat ?

« On l’accueille avec ambition, mais aussi avec beaucoup d’humilité puisqu’on va affronter une équipe longtemps leader du National avec un effectif quasiment complet. De notre côté, on a onze, voire douze absents entre les joueurs partis en sélection nationale et les blessés Alexandre Bonnet et Tino Kadewere.

  • Vous avez fait le déplacement à Dunkerque pour voir Dunkerque face à Concarneau, qu’avez-vous retenu de cette rencontre ?

J’avais joué à Dunkerque il y a de longues années. Venir superviser l’adversaire fait partie de mon travail et j’étais également content de saluer les gens de Concarneau. J’ai vu lors de ce match une équipe de Dunkerque bien organisée. Ils ont montré de solides arguments et je ne suis pas surpris de les voir à cette place au classement.

  • A quel match vous attendez-vous ?

« On s’attend à un match extrêmement difficile au vu de la situation. On va jouer avec une équipe largement amoindrie et il va nous donc nous falloir aborder ce tour avec beaucoup d’humilité. C’est un match piège compte tenu des absents. Il n’est pas envisageable pour moi de faire tourner, je prendrai les joueurs disponibles et compléterai avec ceux du centre de formation.