Publié le 6 avril 2018
Nos Maritimes se sont imposés sur la pelouse de Lyon Duchère en toute fin de match grâce à un but de Dimitri Boudaud ! Une victoire qui fait du bien dans la quête du maintien !
Photo actualités

C’est un onze à vocation défensive qui était aligné par Benjamin Rytlewski pour débuter cette rencontre face à Lyon Duchère. Baba Toure suspendu, c’est Hugo Demory qui était aligné en défense centrale aux côtés de Jérémy Huysman, alors que Djibi Banor retrouvait sa place dans un milieu à trois avec Damien Fachan et Gaetano Muraglia.

La rencontre débutait sur les chapeaux de roue pour nos Maritimes puisque Damien Fachan trouvait la barre transversale sur un coup franc frappé par Gaetano Muraglia (0-0, 2e). Les « Bleu et blanc » prenaient rapidement l’ascendant dans cette partie et se montraient dangereux sur coups de pied arrêtés. Les Lyonnais butaient sur une défense maritime bien en place.

L’USLD poussait les Lyonnais à la faute en ce début de rencontre. La partie s’équilibrait au quart d’heure de jeu entre deux équipes en quête de points. Les deux formations manquaient de précision dans leurs échanges et les occasions franches se faisaient rares. La puissance de Cheick Timite mettait à mal la défense lyonnaise sans réussir à faire trembler les filets pour l’instant. Dominateurs dans les airs, les Dunkerquois avaient les occasions d’ouvrir le score sur corner, mais le portier duchérois veillait au grain.

Jonathan Ligali était peu mis à contribution dans cette première demi-heure, mais se montrait efficace sur les quelques percées lyonnaises. Le pressing dunkerquois permettait de récupérer de bons ballons, sans pour autant réussir à tromper la vigilance lyonnaise. Les partenaires d’Enzo Reale tentaient de réagir en cette fin de première période, mais les Dunkerquois remportaient leurs duels et regagnaient les vestiaires sur un score nul et vierge.

Dimitri Boudaud au bout du suspense !

Les Lyonnais rentraient bien dans cette deuxième période et montraient des intentions plus offensives. Les Maritimes faisaient le dos rond et tentaient de reprendre les commandes de la rencontre. Jean-Philippe Belet remplaçait Nicolas Bruneel un peu avant l’heure de jeu pour apporter un peu de sang neuf aux Dunkerquois. Les ballons perdus empêchaient les ouailles de Benjamin Rytlewski d’inquiéter réellement la Duchère.

Les « Bleu et blanc » manquaient l’occasion d’ouvrir le score peu après l’heure de jeu sur un bon centre de Jean-Jacques Rocchi et le cafouillage qui s’en suivait ! Les Dunkerquois mettaient la pression sur les cages de Ndjalkonogmatha. Le match se débridait et il y avait le feu dans la surface lyonnaise. Malheureusement, l’efficacité n’était pas encore au rendez-vous pour nos joueurs !

Jean-Jacques Rocchi faisait parler sa technique pour tenter de faire la différence alors que Lyon ne trouvait pas de solutions. Dimitri Boudaud remplaçait Gaetano Muraglia pour les vingt dernières minutes de la partie. Lyon Duchère réagissait et aurait pu ouvrir le score contre le cours du jeu sans le sang-froid de Hugo Demory (0-0, 74e).

Les enfants de Jean Bart n’abdiquaient pas et continuaient de pousser pour tenter de faire la différence dans un match engagé et disputé. La fatigue se faisait sentir dans les deux camps alors que nos joueurs jetaient leurs dernières forces dans la bataille.

En toute fin de match, Cheick Timite mettait la pression sur le gardien adverse qui perdait le ballon. Dimitri Boudaud ne se faisait pas prier et lobait le portier lyonnais pour délivrer nos « Bleu et blanc » ! L’USLD gérait bien le temps additionnel et pouvait savourer ce succès mérité !

Nos Maritimes enchaîneront un deuxième déplacement vendredi sur la pelouse de Créteil. Un nouveau match clé dans la quête du maintien !

 

LYON DUCHERE – USLD : 0-1 (0-0)

Dunkerque : Ligali – Bruneel (Belet, 55e), Demory, Huysman, M. Fachan – D. Fachan, Muraglia (Boudaud, 72e), Banor – Serin, Rocchi, Timite (Candas, 90e)

Avertissements : Demory (53e), Boudaud (90e) pour Dunkerque

Buts : Boudaud (90e+1) pour Dunkerque