Publié le 15 novembre 2017
L'USL Dunkerque et Cédric Tuta ont décidé, d'un commun accord, de mettre fin à leur collaboration à compter de ce mercredi 15 novembre.
Photo actualités

Arrivé en début de saison en provenance de Lyon Duchère, Cédric Tuta ne portera donc plus le maillot de Dunkerque cette saison. L’USLD a en effet accepté d’accéder à la requête du joueur qui a souhaité quitter le club.

Cédric Tuta : « D’un commun accord, nous avons décidé avec l’USL Dunkerque de mettre fin à notre collaboration à mon initiative et avec effet immédiat. En effet, depuis mon arrivée en juillet 2017, j’ai eu du mal à m’adapter à mon nouvel environnement et ce malgré toute ma volonté et ma détermination. S’en est suivie l’histoire du penalty qui, malheureusement, a été mal interprétée alors que j’étais habité par le désir de bien faire dans la continuité de notre match face à Sannois. Dans un tel contexte, les conditions n’étaient plus réunies pour que je puisse accomplir ma mission sereinement et surtout efficacement. Il était donc préférable de mettre fin à notre collaboration dans l’intérêt de tous. Cependant, je tenais à préciser qu’à aucun moment, je n’ai voulu nuire à l’image du club et à celle de son président Jean-Pierre Scouarnec à qui par ailleurs, je présente mes excuses les plus sincères, ainsi qu’à tous les fidèles supporters et partenaires qui m’ont toujours soutenu. Je remercie également le coach Didier Santini pour la confiance qu’il m’a accordée lors de ces quatre mois à Dunkerque. » 

Jean-Pierre Scouarnec : « La SASSP ne peut, par son président, que déplorer toute cette histoire et surtout toute la médiatistion qui a été faite sur le plan national et international. Nous ne jouons qu’en National et ne sommes que semi-amateur. Nous ne pouvons, en aucun cas être comparé au PSG, ou alors faut-il voir par-là une manière de contre-mesure pour cacher les problèmes du vestiaire parisien. Quant à nous, nous savons rester à notre place. Ainsi donc, les deux protagonistes se sont présentés devant la commission de discipline interne du club et ont été sanctionnés à la juste de mesure de leurs actions respectives.
Cédric a, quant à lui, été sanctionné sportivement par l’entraîneur principal du club d’un petit séjour en réserve. Il a demandé un rendez-vous à notre secrétaire général et a émis son intention de quitter le club avec effet immédiat. Après un échange amical et sans animosité d’une des partis, nous avons décidé en accord avec le staff du club de laisser libre Cédric. Je me dois de la remercier pour son honnêteté et sa franchise et surtout le fait de ne jamais avoir fui ses responsabilités. J’accepte ses excuses et je lui souhaite de réussir très rapidement dans le club qu’il choisira pour son futur. »
Le club souhaite à son désormais ex-attaquant bonne chance pour la suite de sa carrière.