Contre vents et marées

Publié le 11 janvier 2019
Claude Robin et Ludovic Gamboa se sont exprimés après la victoire maritime face à l'US Concarneau
Photo actualités

Ludovic Gamboa, milieu offensif :  « On a pris le match par le bon bout, on a eu pas mal de situations rapidement, malheureusement on n’a pas sur marquer, mais on est restés solides. On n’a pas concédé beaucoup d’occasions en première période. On est repartis sur les mêmes bases après la pause, en jouant un tout petit peu moins haut et on a fini par marquer ce but qui je pense était mérité. Ensuite, on a su être  efficaces et marquer les autres, donc tout s’est bien passé ! Je suis content de commencer comme ça. Sur le premier but, je cherche à remettre le ballon au premier poteau sur le retour de corner, Dimitri n’est pas loin et il y a ce but contre son camp qui nous fait du bien. Pour ma part, ça fait huit mois jour pour jour que je n’avais plus disputé de match officiel, donc j’avais des fourmis dans les jambes ! En tout cas, comme je l’ai dit aux joueurs dans le vestiaire, j’étais content de signer ici et après ce match je suis réconforté parce que ce qu’on a fait a été cohérent. Maintenant, on ne peut pas se permettre de se relâcher. Il faut passer en mode maintien et ne pas attendre le mois de mars et commencer à faire des calculs. Il restait 17 matchs, on en a joué un, on a gagné à domicile. Il en reste 16 et il faut les attaquer les uns après les autres. Individuellement, j’espérais tenir 60 minutes, j’ai voulu gratter et accompagner le plus possible. Après, ça sentait le joint de culasse donc, j’ai dû sortir !  »

 

Claude Robin, entraîneur :  « On avait dit avant le match qu’il fallait gagner, peu importe comment. On a finalement gagné et de belle manière. Maintenant, il ne faut plus faire la fine bouche et gagner. Point. Le football a décidé que ça serait en notre faveur cette fois. Ça aurait pu être une toute autre fin de match, mais le football en a décidé autrement ce soir. Tant mieux pour nous, car il peut parfois se montrer cruel comme contre Chambly où l’on ne méritait pas de perdre selon moi. Ce soir, les joueurs ont été mieux dans le jeu, dans la maîtrise du ballon. Dans l’envie, je n’avais déjà rien à leur reprocher face à Chambly. On connaissait la maîtrise du jeu de Ludovic Gamboa, même si on avait des incertitudes au niveau physique. Il a tenu un peu plus que prévu. Maintenant, l’objectif c’est d’enchaîner. Je me projette déjà sur le match au Mans, car une victoire ne suffira pas. Je pense qu’il en faudra encore huit pour se maintenir, donc ça laisse rêveur. On a déjà fait deux victoires de suite, mais sans enchaîner derrière, donc je me préoccupe d’abord de mon groupe avant de regarder l’adversaire. Cette victoire permet en tout cas de redonner un peu de confiance à l’équipe, notamment à notre gardien de but, car le scénario aurait pu être tout autre à 2-1. Axel avait besoin de cette confiance, car il traînait son erreur contre Laval comme un boulet. Au-delà de la victoire ce soir, c’est peut-être ça le point positif : le retour de la confiance ! Ce soir, les supporters ont vu une belle équipe, un scénario engageant, tant mieux. Pour moi, quand un joueur se fait plaisir sur le terrain, il faut plaisir aux spectateurs. C’est ça l’essentiel dans le football. Tant mieux si les supporters sont réconciliés avec les joueurs ce soir, car on aura besoin d’eux ! »