Contre vents et marées

Publié le 12 avril 2019
Retrouvez les réactions de Claude Robin et de Kévin Nzuzi Mata après le match nul face à Cholet.
Photo actualités

Claude Robin, coach de l’USLD : « On avait dit avant le match qu’il ne fallait rien avoir à se reprocher, je pense que c’est le cas globalement. Les joueurs ont fait un match cohérent. Il nous a manqué un petit but. On a eu plus d’occasions qu’eux, ils savaient qu’on n’était pas très à l’aise pour faire le jeu, mais on n’est pas tombé dans le panneau. On a continué à faire nos déplacements, notamment dans la largeur. Après on n’est pas terrible dans les derniers gestes, mais on sait aussi que ce n’est pas notre qualité. Globalement, on a fait des choses intéressantes, notamment dans le passage gauche-droite, qu’on ne voyait pas ces derniers temps. Nous, c’est des points qu’il nous faut bien sûr, mais on va se contenter de ce point. On sait que les autres résultats ne sont pas forcément favorables, mais je crois qu’il faut s’occuper de nous. Quand on peut compter que sur nous encore, c’est le plus important. Il faut aller à Sannois avec l’idée de prendre des points. C’est la première fois qu’on fait une série de quatre. On avait en face de nous une équipe qui avait des atouts à faire valoir, notamment à l’extérieur, ils sont beaucoup plus à l’aise. Il faut gagner à Sannois, ce qui n’est pas chose aisée. Il reste quatre matchs à jouer, il faudra bien les jouer et prendre des points. On sent notre groupe nettement mieux dans pleins de domaines. »

Kévin Nzuzi Mata, attaquant de l’USLD : « C’est, selon moi, le match que l’on a le plus maîtrisé dans le jeu cette saison. J’étais agréablement surpris, on gardait le ballon, les cheminements étaient faits comme à l’entrainement. Il manquait juste le but, on a eu les occasions, mais malheureusement on est retombé dans nos travers du début de saison. On peut quand même parler d’efficacité offensive dans ce match, on a trois, quatre occasions. Je vois la talonnade d’Idrissa Ba dans le but, tout le monde l’a voit dedans, mais le gardien choletais met son pieds comme un handballeur et l’a sort. On est sur une série de matchs sans défaite, après voilà c’est la victoire qu’il nous faut. Sannois c’est le match de la mort, entre guillemets, il faudra prendre des points. On a mis la manière aujourd’hui, je préfère qu’on prenne les trois points à Sannois sans la manière. Le début de saison me donne des remords. Avec ce qu’on montre aujourd’hui, même les équipes contre qui on joue ont peur de nous. On a un bon état d’esprit, j’espère que sur les quatre derniers matchs on va continuer sur cette lancée et se maintenir. Je sens que sur le terrain mes partenaires me mettent à l’aise. Dans ma tête, je suis bien et le coach me met en confiance. »