Contre vents et marées

Publié le 15 mars 2019
Retrouvez la réaction du coach Claude Robin après lourde défaite face à Bourg-en-Bresse.
Photo actualités

Claude Robin, coach de l’USLD : « Je suis presque aphone on va dire, je ne sais pas l’expliquer. Encore une fois je vais donner des explications bateaux donc je préfère ne rien dire. Je crois que tout est résumé dans cette soirée, nos limites à tous les niveaux sont résumées dans ce match. Alors pourquoi là, ce soir ? Je ne sais pas. Même si nous n’avions pas gagné les deux derniers matchs à domicile, c’était deux matchs nuls quand même, c’était donc positif dans le sens où on a pu bonifier ces matchs nuls à l’extérieur. Ce n’était donc pas encore trop grave. Mais là, on a touché le fond sur une équipe qui doutait en plus. Il suffisait simplement d’avoir les mêmes attitudes et les mêmes comportements qu’on a eu à Boulogne, c’était tout, il fallait juste ça. Mais aujourd’hui, vous dire pourquoi on a perdu, très sincèrement je ne sais pas. Je leur ai pourtant dit qu’ils avaient gagné des matchs où ils avaient le couteau sous la gorge, et là celui-là, pour passer la tête hors de l’eau, ils n’y arrivent pas. Il n’y a pas que le mental. Je suis entraîneur de cette équipe, donc je suis aussi responsable, au même titre que les joueurs. J’ai surement même la plus grande part de responsabilité, c’est à moi de trouver une solution, si tant est qu’il y en ait. Je n’ai pas abdiqué, il reste huit matchs, potentiellement 24 points à prendre. Ce sera encore plus dur car il faut remonter une équipe qui va être bas au niveau du mental. Donc ce sera un peu plus dur mais moi je n’ai pas abdiqué, ça reste un match sans, c’est comme ça. Il faudra se rattraper à Drancy pour encore une fois espérer.  »

INFO LIVE
Attention
- le match face à Pau se jouera à guichets fermés !