Contre vents et marées

Publié le 19 août 2019
Le président Jean-Pierre Scouarnec fait le point après le bon début de saison maritime !
Photo actualités
  • Président, trois victoires en trois matchs, difficile de rêver meilleurs débuts ?

« On pouvait se dire que le début de saison allait suivre la dynamique de la fin de saison dernière. Toutefois, de là à faire trois sur trois, personne ne l’imaginait et nous n’en sommes que plus fiers. Mais on se doit de rester humbles puisqu’il nous manque encore 33 points pour être maintenus en National ! »

  • Au-delà des résultats, êtes-vous satisfait du contenu produit sur le terrain ?

« Je suis particulièrement séduit par le jeu produit par l’équipe et je tiens à féliciter Claude et son staff pour le travail qu’ils font, car non seulement on fait du jeu, mais en plus on a des occasions que l’on met au fond ! Au-delà du football, on sent un bon état d’esprit dans ce groupe. Les joueurs sont vidés à la fin du match. Ils font les efforts pendant 90 minutes, même si l’on a constaté quelques absences en début de deuxième mi-temps. L’ambiance qui se dégage de cette équipe est vraiment plaisante à voir.  Tous les ingrédients sont là.  »

  • Pour autant, l’objectif de l’USLD ne change pas et reste le maintien ?

« Effectivement, l’objectif reste le même : le maintien. Suivant le moment de la saison auquel le maintien sera effectif, on verra ce que l’on pourra jouer à ce moment-là. Mais on connaît bien ce championnat de National et ses difficultés et l’objectif, c’est d’abord d’y rester ! »

  • Voir ce stade Tribut à guichets fermés, c’est un bon message ?

« Oui, c’est positif, tout en étant relatif puisqu’on n’a qu’une seule tribune de 1260 places. Mais pouvoir annoncer que l’on joue à guichets fermés quelques heures avant le match, ça fait plaisir. »

  • Il reste deux gros adversaires à affronter en août, quel est l’objectif ?

« Je ne sais pas si ce sont deux gros adversaires, mais ce sont deux adversaires dont un joue la montée et l’autre reste sur une belle dynamique après sa montée de N2. Il va falloir aller au Red Star avec les mêmes ingrédients qu’on a mis depuis le début de saison face à une équipe où un de nos anciens joueurs, Mehdi Chahiri, flambe de manière fabuleuse et on est très fiers et heureux de sa réussite. Contre Toulon, on affrontera un promu qui a de bons résultats depuis le début de saison, qui va venir à Tribut avec des ambitions. On sait que c’est toujours difficile de jouer un promu sur la première partie de championnat. Après, à partir du moment où on gagne trois matchs sur trois, les équipes adverses, psychologiquement, peuvent avoir un peu peur de nous, mais elles nous attendent aussi pour nous faire tomber en premier ! »

  • La tribune continue de pousser, c’est un motivation supplémentaire pour l’équipe ?

« Je ne sais pas si c’est une source de motivation pour l’équipe, mais je sais que les joueurs ont compris qu’il y avait un projet de monter en Ligue 2 au club et que le stade en fait partie. Pour les joueurs qui sont là depuis deux ans ou plus, ils ont vu sortir la tribune sortir de terre et ont certainement envie d’y jouer et d’y jouer à un autre niveau que le National, donc ça doit les inspirer. Mais je pense que la motivation, ce sont les joueurs qui l’ont et qu’ils savent où ils veulent aller. A partir de ce moment-là, on n’est plus que spectateurs, même si la cellule de recrutement a fait du bon travail, que le staff les met dans de bonnes conditions pour qu’ils jouent et que le service administratif a fait qu’ils soient qualifiés le plus rapidement possible. De son côté, le président essaie de faire en sorte que tout ce petit monde se sente bien et qu’on sorte un petit peu du marasme des deux dernières saisons. »

  • L’arrivée de Kevin Lesportes au poste de responsable du recrutement a également été positive sur ce mercato ?

« Les liens de Kevin avec le staff et avec Edwin (Pindi, NDLR) permettent de travailler plus rapidement et de saisir des opportunités. A partir de là, le recrutement qui a été fait montre qu’on était dans le vrai avec cette démarche de création d’une cellule de recrutement par Kevin. D’autres personnes viendront s’y adjoindre par la suite. »

  • Peut-on dire que le recrutement est bouclé ?

« A partir du moment où il n’y a plus de sous, on peut dire que le recrutement est bouclé ! »

  • Quels sont les objectifs des équipes de jeunes et de notre équipe réserve ?

« Il ne faut pas être plus royalistes que le roi ! On sait que le championnat de R1 est un championnat difficile. On sait qu’il y aura des retombées de l’équipe première sur l’équipe réserve et à partir de là, on espère que l’équipe réserve sera en mesure de jouer les premiers rôles en R1 et pourquoi pas de remonter directement en N3, ce qui est important pour nous. Maintenant, si ce n’est pas le cas, ce n’est pas grave. On n’a pas mis le couteau sous la gorge de Fred Basire ! Pour ce qui est des autres équipes, l’objectif est d’obtenir les meilleurs résultats possibles, tout en respectant l’éthique du club, c’est à dire d’évoluer avec un maximum de Dunkerquois. Pour les U17 Nationaux, l’objectif est de se maintenir et si les U18 peuvent titiller la montée en U19 nationaux, on ne va pas s’en priver. Mais dans le fonctionnement général du club, ce ne sont pas des points prioritaires. Le point prioritaire, c’est le maintien de l’équipe première. Le point secondaire serait la montée de notre équipe réserve en N3. Tout cela doit se faire dans une continuité de formation générale. »