Contre vents et marées

Publié le 17 janvier 2018
Samedi, c'est jour de derby pour notre équipe réserve, qui reçoit le voisin grand-synthois au stade Tribut ! Entretien avec le coach Jean-Charles Delgrange...
Photo actualités
  • Après Boulogne, c’est un nouveau derby qui se profile. A quel genre de match t’attends-tu ?

« On s’attend à un match compliqué face au leader du championnat. Ils n’ont plus perdu depuis leur deuxième match de la saison contre nous. Ils sont sur une bonne dynamique, ils auront certainement à cœur de faire oublier le mauvais résultat du match aller. Même si c’est un club avec qui on s’entend très bien, ça reste un derby avec la rivalité qui va de pair. »

  • Quelles avaient été les clés pour l’emporter au match aller ?

« La réussite ! On avait surtout voulu se ressaisir après notre match face à Saint-Quentin qui n’avait pas été très bon sur le plan du bloc équipe. On avait axé là-dessus et on avait été efficaces dans les deux zones de vérité. C’est ce qui avait donné ce score qui malgré tout était assez flatteur pour nous. »

  • L’objectif est de réitérer la même performance ?

« Le but c’est surtout de prendre de points face au leader du championnat. J’espère pour eux qu’ils joueront l’accession en fin de championnat. Nous on doit prendre des points. On aura une équipe très jeune. On a  perdu Mike Guillaume qui a été expulsé la semaine dernière. On doit également faire sans Thomas Fontaine qui s’est fracturé une phalange. Au niveau offensif, ça risque d’être compliqué, mais on va en profiter pour faire jouer les jeunes. »

  • De manière plus globale, quel bilan dresses-tu de votre première partie de saison, marquée par de nombreux reports ?

« On s’est fixés deux objectifs en début de saison avec cette équipe réserve : le maintien et sortir des jeunes pour l’équipe première. Quand je vois que dans le groupe de l’équipe première, sur les deux dernières années, il y en a huit qui ont commencé avec nous, je me dis qu’au moins un des deux objectifs est atteint. Pour le deuxième, on est en bonne voie. On sait que la deuxième partie de saison va être compliquée, mais on va se battre jusqu’au bout pour maintenir cette équipe en N3 et continuer à travailler avec des jeunes qu’on doit préparer à la N3. »

  • Il y a une grosse différence entre la DH et la National 3 ?

« Oui, parce qu’en National 3, il y a toujours cet attaquant qui dans le temps fort va marquer le but. Ce sont des équipes qui sont plus complètes, notamment dans les équipes de haut de tableau. Quand on prend l’OGS, Saint-Quentin ou Tourcoing, ils ne jouent pas dans la même catégorie qu’une équipe réserve. Quoi qu’on en dise, on travaille avec des jeunes et on n’a pas les mêmes moyens qu’une équipe première, c’est logique. »

  • La satisfaction, c’est de voir de nouveaux jeunes rejoindre le groupe de l’équipe première en cours de saison…

« Oui, Alexis Calant, Romain Ficheix, Oumar N’Diaye ont rejoint le groupe il y a quelques semaines, Valentin Candas il y a un peu plus longtemps. Ce qui est surtout satisfaisant, c’est le retour que nous fait le staff de l’équipe première à leur sujet. Ça montre que ça bosse en réserve, mais aussi au niveau de la formation. »

  • Pour finir, un mot pour motiver les gens à se presser au stade samedi ?

« Qu’ils viennent en nombre voir un bon match de foot, qu’ils viennent voir comment on travaille en équipe réserve et sur la formation des jeunes. Ça leur permettra de découvrir l’envers du décor. »

USLD – GRANDE-SYNTHE : Samedi 20 janvier, 18h, stade Tribut. Entrée gratuite