Contre vents et marées

Publié le 31 juillet 2020
Retrouvez les dernières informations concernant le lancement de la campagne d'abonnement.
Photo actualités

Chers partenaires, chers supporters,

Voilà désormais plus de deux mois que nos « Bleu et blanc » ont officiellement appris leur retour dans le monde professionnel. Le calendrier de Ligue 2 BKT a été dévoilé au début du mois de juillet et c’est fort légitimement que vous êtes nombreux à vous interroger sur la vente des places et des abonnements afin de soutenir nos Maritimes dans ce nouveau championnat.

En raison de la capacité restreinte du stade Marcel Tribut et des incertitudes liées au contexte sanitaire, nous avons fait le choix de ne pas lancer la campagne d’abonnements afin d’éviter à nos supporters d’engendrer des frais inutiles. En effet, le dernier décret gouvernemental en date du 27 juillet stipule que la jauge de 5 000 spectateurs assis est maintenue pour la reprise des championnats. En raison des travaux en cours, le stade Marcel Tribut ne peut accueillir qu’un maximum de 2 500 spectateurs grand public. Or, dans le contexte actuel de recrudescence du Covid-19, nous devrons veiller à respecter les gestes barrières et la distanciation sociale, ce qui pour l’heure ne nous permet pas de connaître le nombre de spectateurs autorisés.

La LFP a indiqué qu’elle enverrait  en fin de semaine prochaine un protocole sanitaire concernant l’organisation des rencontres de championnat reprenant les conditions de retour du public dans les stades. Ce document devrait permettre, en concertation avec les autorités locales, de définir la jauge maximum admise au stade Tribut.

Au vu de cette situation, nous envisageons donc de lancer la campagne de réabonnement le mercredi 12 août afin de donner la priorité à nos abonnés, puis d’ouvrir les abonnements le vendredi 14 août. Les tarifs et modalités seront précisés ultérieurement.

Nous vous prions de nous excuser pour cette attente et mettons tout en œuvre pour vous accueillir dans les meilleures conditions au stade Tribut !