Publié le 16 décembre 2016
Vos Maritimes se sont inclinés sur la plus petite des marges face aux Herbiers, vendredi soir. Ils affronteront Quevilly mercredi pour tenter de remonter sur le podium.
Photo actualités

Les ouailles de Didier Santini ont concédé leur deuxième défaite (1-0) loin de leur base, vendredi soir, au terme d’un match qui s’est débridé en deuxième période. Timorés durant les quarante-cinq premières minutes, les partenaires de Damien Fachan ont montré de toutes autres intentions au retour des vestiaires, mais ils sont tombés sur un excellent Matthieu Pichot.

Face à des Herbretais revanchards après une courte défaite à Béziers, les Maritimes savaient que la partie ne serait pas simple. Aussi, les « Bleu et blanc » faisaient preuve de la plus grande prudence en début de rencontre, laissant la possession aux Vendéens.

Une première frayeur venait secouer les rangs dunkerquois lorsque Jovanie Tchouatcha, de nouveau positionné en défense centrale, s’écroula, mais le Dunkerquois reprenait rapidement sa place.

A la douzième minute, Damien Fachan centrait pour Malik Tchokounte, mais la tête de l’attaquant passait au dessus du cadre.

Le bloc défensif dunkerquois faisait preuve de solidité, les Herbretais se montrant surtout dangereux sur coups de pied arrêtés. Le round d’observation se prolongeait, les deux formations se jaugeant, sans se créer de réelles occasions.

Les Vendéens tentaient de faire plier les Maritimes, mais Jean-Christophe Bouet et sa défense tenaient bon. Thomas De Parmentier tentait sa chance de loin, sans réussite (31e). Puis, sur un long coup-franc, Demory manquait de peu le cadre (42e).

L’arbitre sifflait la mi-temps sans qu’aucun des deux gardiens n’ait réellement été mis en danger (0-0).

Une deuxième période plus rythmée

Au retour des vestiaires, les Dunkerquois se montraient plus entreprenants avec un pressing plus haut, mais ce sont les locaux qui se procuraient la véritable première occasion de ce match. Sur un coup franc idéalement placé, Aïssa Laïdouni trouvait la transversale de Jean-Christophe Bouet (55e). Malik Tchokounte lui répondait par une frappe côté gauche mais Pichot s’interposait. Le match se débridait, Alexis Araujo tentant de faire parler sa vitesse, en vain.

Didier Santini procédait à un premier changement, en remplaçant Romain Jamrozik par Jérémy Huysman. Les deux formations se rendaient coup pour coup.

Le capitaine dunkerquois parvenait à repoussait l’ouverture du score en se couchant sur une frappe de Schuster (64e). Mais cinq minutes plus tard, Adama Sarr, le deuxième meilleur buteur du championnat, trompait JC Bouet grâce à une tête déviée (69e).

Il fallait finalement cette ouverture du score pour voir les Maritimes se lâcher et oser. Bevic Moussiti-Oko laissait sa place à Dimitri Boudaud, auteur d’une entrée convaincante contre Lyon Duchère une semaine plus tôt.

La tension montait d’un cran avec la multiplication des occasions. Marc Fachan tentait bien de trouver la solution, mais son centre ne trouvait pas preneur (74e). Puis le coup franc de Thomas De Parmentier n’ aboutissait pas (75e). Les Maritimes poussaient et jouaient leur va-tout, mettant le pied sur le ballon. Araujo avait une balle d’égalisation, mais sa frappe, sur un service de Boudaud, trouvait les gants de Pichot (80e). Quelques minutes plus tard, Marc Fachan trouvait son frère mais le gardien herbretais répondait encore présent (85e).

Mehdi Chahiri remplaçait Marc Fachan (88e) alors qu’arrivait le temps additionnel. Une confusion dans la surface donnait un dernier espoir aux « Bleu et blanc », mais les Dunkerquois ne parviendraient pas à égaliser.

Malgré la défaite, les Maritimes restent en embuscade pour une place sur le podium, Concarneau, Chambly et Quevilly ayant dans le même temps été tenus en échec. Le choc contre Quevilly à Tribut s’annonce donc palpitant.

La réaction de Didier Santini : « Nous étions bien en place défensivement, mais au niveau offensif nous n’avons pas réussi à mettre en danger cette équipe des Herbiers. Il y a eu trop de déchet technique pour espérer gêner notre adversaire. Dès qu’on a réussi à jouer plus vite, on les a alors mis en difficulté mais il a malheureusement fallu attendre leur but pour réagir. »

 

LES HERBIERS – USLD : 1-0 (0-0)

USLD : Bouet (cap), M.Fachan (Chahiri, 89e), Demory, Tchouatcha, Rocchi, De Parmentier, D.Fachan, Jamrozik (Huysman, 61e), Araujo, Moussiti-Oko (Boudaud, 71e), Tchokounté.

Buts : Sarr pour Les Herbiers (69e)

Avertissements : Germann (35e) pour Les Herbiers, M. Fachan (36e), Moussiti-Oko (50e), Araujo (78) pour Dunkerque.