Publié le 5 juillet 2022
Après avoir été officiellement transféré au Stade Malherbe Caen, Bilal Brahimi souhaitait adresser un dernier mot à l'ensemble du Club. Interview.
Photo actualités

Bilal, ton chemin t’éloigne désormais de Dunkerque. Pourtant, tu souhaitais adresser un dernier mot au Club…

En priorité, je voudrais vraiment remercier le Club car c’est avant tout grâce à lui que j’ai réussi à franchir les paliers, à grandir et surtout à connaître le monde professionnel. Plus personnellement, je voudrais remercier le Président, Jean-Pierre Scouarnec, pour sa bienveillance vis-à-vis de moi. Je suis également reconnaissant envers Edwin Pindi, pour son professionnalisme au quotidien, Jocelyn Blanchard pour sa présence et ses conseils, Salomon Kashala pour son soutien quotidien et, forcément, le coach Romain Revelli, ainsi que son staff, pour ses conseils et sa confiance qui m’ont permis d’en être là, aujourd’hui.

Aujourd’hui, quel regard tu portes sur cette saison qui t’a permis de grandir et d’en arriver là ?

Cette saison n’a pas été conclue avec l’objectif espérée… Et j’en suis vraiment déçu. J’aurais aimé finir par un maintien surtout pour le Club et les supporters qui ont souvent été là pour nous. Personnellement, cette saison avec l’USL Dunkerque m’a permis de gagner en expérience mais aussi de devenir un footballeur professionnel à part entière. Je ne l’oublierai jamais !

Que peut-on te souhaiter dans cette nouvelle saison en Ligue 2 BKT sous les couleurs du SM Caen ?

Il faudrait me souhaiter de pouvoir vivre une saison pleine, remplie d’émotions et de réussite tout en perpétuant mon apprentissage. Je veux continuer à grandir !

On a une question très importante : Dunkerque va te manquer ?

Oui, beaucoup même ! Je me suis attaché aux gens du Club, à la ville de Dunkerque. Et puis que dire de ce stade… L’ambiance et le public de Tribut représente beaucoup.

La dernière question t’appartient : tu es libre de conclure cette interview en disant ce que tu veux !

Je ne vais peut-être pas être original, mais je veux juste dire un grand merci à l’USL Dunkerque. Je souhaite au Club de retrouver la Ligue 2 BKT le plus vite possible car sa place y est. La ville, le stade, les supporters et le Club méritent d’en faire partie. Je serai à jamais contre vents et marées !