Publié le 27 juin 2022
Arrivé à Dunkerque l'été dernier pour intégrer l'équipe réserve, Bilal Brahimi a finalement terminé l'année avec le titre de joueur DVN de la saison. Le milieu de terrain quitte l'USL Dunkerque pour rejoindre le SM Caen avec la fierté d'avoir tout donné pour le maillot des Maritimes. Retour sur la saison exemplaire du numéro 17 des "Bleu et blanc".
Photo actualités

De la réserve aux pros… en quelques jours

Parfois, certains footballeurs peuvent être pressés et ne pas se rendre compte que l’impatience est (très) souvent un défaut lorsque celle-ci est mauvaisement utilisée. Pour autant, ne pas avoir envie d’attendre peut aussi se traduire par une attitude exemplaire, un travail acharné et une mentalité des plus exemplaires. En témoigne l’ascension et le parcours qu’a connu Bilal Brahimi de son arrivée à Dunkerque jusqu’à son départ, aujourd’hui, vers le Stade Malherbe Caen.

Resté sur sa faim après deux saisons difficiles ternies par le virus de la Covid-19, Bilal Brahimi s’est présenté à Dunkerque, en juin dernier, sur la pointe des pieds. D’abord à l’entraînement avec l’équipe réserve, le jeune franco-marocain a rapidement attiré l’œil de Romain Revelli et de son staff, qui l’ont très vite intégré à la préparation estivale de l’équipe professionnelle. Aux tests d’endurance, Bilal Brahimi obtient les meilleurs temps du groupe. Dès lors, il ne quittera désormais plus une seule fois ses nouveaux coéquipiers. Premier objectif atteint.

En août, Bilal Brahimi a signé son premier contrat professionnel avec l’USLD

Acteur majeur de la série positive du mois d’octobre

Si le début de saison de l’USL Dunkerque a été très compliqué, les Maritimes ont ensuite connu, après un premier succès à Pau (1-2), une série de résultats positifs dans lesquels Bilal Brahimi, juste après avoir signé son premier contrat professionnel, n’aura pas été passif… mais très actif. Buteur à Pau, buteur et passeur face à Bastia (2-0), passeur face à Caen (1-1) et buteur face au Havre (1-0), le numéro 17 des Maritimes n’a pas compté ses efforts et a montré que le travail finissait toujours par payer.

36 rencontres jouées sur 38 journées de Ligue 2 BKT

Au fil des mois et malgré les difficultés connues par l’USLD pour s’offrir un maintien anticipé, Bilal Brahimi aura continué d’impressionner dans ses rencontres et de montrer qu’il s’octroyait, semaine après semaine, la légitimité d’évoluer dans un grand nombre d’effectifs du championnat de Ligue 2 BKT. De janvier à mi-mars, l’effectif de Romain Revelli parvient à recoller au classement après une nouvelle série de résultats durant laquelle Bilal Brahimi, aux côtés d’Iron Gomis ou d’Adama Niane, aura joué une nouvelle fois un rôle important.

Au soir de la 38ème journée, la relégation a, certes, assommé plus d’une tête dunkerquoise. Mais dans la déception, l’USLD pouvait être fière. Avec ses moyens, le club des Maritimes a montré toute sa capacité à dénicher des profils passés entre les mailles des filets des différents centres de formation français pour les relancer et leur permettre de continuer de rêver.

L’USL Dunkerque remercie Bilal Brahimi pour son engagement, son travail acharné et sa mentalité exemplaire qui ont fait de lui l’une des satisfactions de la saison passée. Le Club lui souhaite la plus belle des réussites dans la nouvelle aventure qui l’attend en Normandie, sous les couleurs du Stade Malherbe Caen. Et comme Bilal Brahimi l’a lui même dit : « À jamais contre vents et marées ! ».

MERCI BILAL !