Contre vents et marées

Publié le 9 juillet 2018
Le coach dunkerquois est revenu sur le premier match amical et la suite de la préparation maritime.
Photo actualités
  • Au delà du résultat face au LOSC (3-0), quels sont les enseignements à tirer de ce premier match de préparation ?

« Au delà du résultat, on voulait remettre du volume à tout le monde, d’où ce format de deux périodes de 60 minutes. La première satisfaction est que sur le plan athlétique, tout le monde a tenu. On a eu une première mi-temps compliquée puis on s’est adaptés sur la deuxième période en changeant de système. Cela nous a permis de se créer plus de situations. On a fait une deuxième mi-temps cohérente, avec des mecs assez en jambes. Malheureusement, on ne valide pas, on rate un penalty, on tape deux fois la barre. Contre ces équipes là, à qui il ne faut pas dix occasions pour être efficaces, on l’a payé. Je pense qu’on aurait mérité de revenir avec le match nul, mais on ne va pas retenir le résultat. On a vu des choses cohérentes dans le contenu sur les deux périodes, on a utilisé deux systèmes différents. Il y a déjà des choses qui se mettent en place, c’est plutôt intéressant. »

  • On a vu six joueurs à l’essai sur ce match, où en est-on de l’effectif ?

« On cherche encore. Avec l’effet Coupe du Monde, les prêts tardent à se décanter et on doit continuer de chercher. On espère que les choses pourront bouger cette semaine ou la semaine prochaine pour les prêts de Ligue 1 ou de Ligue 2. On a encore de nouveaux joueurs qui vont arriver. Maintenant, on voit quand même qu’on a une bonne ossature, même si on manque de profondeur. Il va falloir être patients et malins. »

  • Vous attaquez la troisième semaine de préparation avec deux matchs au programme. Quel est l’objectif de cette semaine ?

« L’objectif, c’est d’affiner les temps de jeu avec des périodes de 60 ou de 30 minutes face à des adversaires différents. Il va falloir être costauds et jouer les transitions face au Paris FC, une équipe de Ligue 2. Face à Sedan, une bonne équipe de CFA, on va essayer de travailler un peu plus sur l’animation offensive. Donc, l’objectif, c’est de continuer à travailler physiquement en affinant le travail technique et tactique pour mettre en place nos grands principes de jeu. On a vu que ça commençait à rentrer sur la deuxième mi-temps face au LOSC. A nous de continuer de bosser en ajoutant les cheminements offensifs sur lesquels on n’a pas encore spécialement travaillé. »