Publié le 1 février 2017
Les Maritimes se déplacent à Belfort ce vendredi pour y disputer leur match en retard (J18). Si la neige a disparu, difficile de se faire une idée de l'état du terrain !
Photo actualités

Jouera, jouera pas ? A deux jours du coup d’envoi de la rencontre qui doit opposer Belfort et Dunkerque, Maurice Goldman, le coach belfortain se montre sceptique !

Car l’Est de la France n’a pas été épargné par la météo ces dernières semaines. Imaginez : les joueurs de l’ASMB n’ont plus disputé de match officiel depuis le 21 décembre ! Et si les températures négatives ont laissé place au redoux, la pelouse n’apprécie pas forcément les trombes d’eau qui l’accompagnent… « La neige a disparu depuis mardi, mais le terrain est gelé sur 20 centimètres. On verra d’ici vendredi si cela a suffisamment dégelé ! »

L’entraîneur prend donc son mal en patience, ne sachant trop sur quel pied danser. « On veut jouer ! Ça fait un mois et demi qu’on n’a plus disputé de match officiel ! C’est la catastrophe pour s’entraîner entre les salles et les synthétiques gelés, mais on s’adapte… »

« Sur un match, tout est possible »

Avec ses trois matchs de retard, l’ASMB pointe forcément en queue de peloton du National, juste devant Sedan, lanterne rouge. Pour autant, Maurice Goldman refuse de se cacher derrière le manque de rythme de ses ouailles à l’approche de la rencontre face aux Dunkerquois. « On a l’habitude de cette météo. On n’est pas près, mais sur un match, tout est possible ! Si on perd, on pourra peut-être se servir de cette excuse », plaisante le coach, lui qui pointe également du doigt les difficultés de son équipe à domicile depuis le début de saison. Avec cinq défaites à la maison depuis le début de saison, le club belfortain n’est pas à la fête dans son stade Serzian.

Une situation qui nous est familière puisque c’est loin de leurs bases que les « Bleu et blanc » se montrent le plus efficaces cette saison. Avec un bilan de cinq victoires, deux nuls et trois défaites à l’extérieur, les hommes de Didier Santini ne souffrent que peu du mal du pays. Aussi se verraient-ils bien enchaîner après la belle prestation face à Créteil !

A l’aller, les deux formations n’avaient pas su se départager, aucune des deux équipes ne trouvant le chemin de filets… Toujours privé de Malik Tchokounte (adducteurs), Didier Santini s’en remettra donc aux autres attaquants pour débloquer la situation. Alexis Allart, auteur de deux buts en deux matchs, Bevic Moussiti-Oko, étincelant contre Créteil ou encore Alexis Araujo, Thomas De Parmentier ou Romain Jamrozik auront à cœur de se mettre en valeur.

Avec 28 points au compteur, les « Bleu et blanc » pourraient retrouver leur place sur le podium en cas de succès et faire le plein de confiance avant d’affronter Avranches, le 10 février à Tribut.

 

BELFORT  – USL DUNKERQUE : VENDREDI, 20H, STADE SERZIAN

 

LES AUTRES MATCHS EN RETARD :

ÉPINAL – PAU FC (J17)

SEDAN – CONCARNEAU (J18)

BOULOGNE – CHAMBLY (J18)

AVRANCHES – BEZIERS (J20)

LES HERBIERS – LYON DUCHERE (J20)