Contre vents et marées

Publié le 7 septembre 2018
Menés 2 à 0 à la pause, les hommes de Benjamin Rytlewski ont fait preuve de caractère et de mental pour arracher le point du match nul !
Photo actualités

Dans une partie sans round d’observation, Axel Maraval était rapidement sollicité sur corner après à peine une minute, mais le portier « bleu et blanc » s’emparait du cuir sans problème. Les deux équipes étaient temporairement réduites à dix suite à un choc entre Fîlippi et Idrissa Ba (0-0, 2e). Si Idrissa Ba retrouvait la pelouse, le défenseur tourangeau devait lui quitter ses partenaires, blessé.

Dans un début de partie décousue, les Dunkerquois tentaient de mettre le pied sur le ballon, parvenant à prendre en défaut la défense tourangelle sans pour autant porter véritablement le danger sur le but d’Elana.

Les partenaires de Baba Toure répondaient présent dans les duels face à la meilleure défense du championnat. Plus attentistes, les Tourangeaux parvenaient en revanche à se projeter rapidement lors de la récupération du ballon. C’est d’ailleurs sur leur première véritable occasion qu’ils punissaient nos Maritimes en deux temps. Après un premier arrêt d’Axel Maraval sur une reprise de Romain Bayard, N’Nomo, esseulé au deuxième poteau, poussait le ballon au fond des filets (1-0, 19e). Moins de cinq minutes plus tard, le Tours FC doublait la mise sur corner grâce à une tête de Louvion, assommant nos Maritimes (2-0, 23e).

Mal embarqués, les ouailles de Benjamin Rytlewski peinaient à réagir alors que Tours justifiait son statut de meilleure défense du championnat. Kévin Nzuzi Mata offrait un bon centre, mais ne trouvait pas preneur (2-0, 33e). Ce même Nzuzi Mata tentait une frappe sur l’action suivante, mais son tir était contré. Mehdi Chahiri y allait également de sa frappe, mais l’expérimenté Elana ne tremblait pas.

Le même Chahiri, très actif dans ce premier acte, puis Martin Francois tentaient de réduire le score avant le retour aux vestiaires, mais les Dunkerquois ne trouvaient pas le cadre. L’arbitre sifflait la pause sans que l’USLD n’ait réellement mis en danger son adversaire.

Garita, première réussie

Paul Arnold Garita remplaçait Kévin Nzuzi Mata pour ce deuxième acte et s’illustrait rapidement. Mais l’attaquant tombait sur un Steve Elana de gala qui dégageait sa frappe à bout portant (2-0, 47e). Les Dunkerquois montraient un tout autre visage et Dimitri Boudaud tentait sa chance de loin, frôlant le poteau du portier tourangeau (2-0, 48e). La domination nordiste se poursuivait alors qu’Axel Maraval était moins sollicité.

Plus inspirés, nos Maritimes manquaient encore d’efficacité pour concrétiser leur temps fort. Idrissa Ba tentait à son tour sa chance, mais sa frappe puissante passait assez largement au-dessus dans un angle fermé (2-0, 63e).

Adil Lebrun remplaçait Martin François peu après l’heure de jeu. Sur l’action suivante, les efforts maritimes étaient enfin récompensés. Parfaitement décalé par Paul Arnold Garita, Bilel El Hamzaoui envoyait un missile du pied gauche, permettant aux Dunkerquois de revenir au score et de se relancer (2-1, 67e).

Plus entreprenants, les « Bleu et blanc » continuaient de pousser et Paul Arnold Garita voyait son centre repoussé in extremis. Alors que le Tours FC ne se procurait pas la moindre occasion dans ce deuxième acte, Ismaël Kandouss voyait sa tête passer juste a dessus du but d’Elana (2-1, 79e).

Sur un contre tourangeau, Baba Toure écopait d’un carton rouge et laissait ses coéquipiers en infériorité numérique pour les dernières minutes de la  partie. (2-1, 83e). Sur le coup franc suivant, Axel Maraval dégageait des deux poings la première et seule occasion tourangelle de cette deuxième période. (2-1, 84e)

L’USLD ne lâchait rien dans cette mi-temps complètement à leur avantage. Sur son couloir droit, Adil Lebrun, d’un véritable boulet de canon du pied gauche, permettait aux « Bleu et blanc » d’égaliser dans une partie totalement débridée (2-2, 87e) !

Le match se terminait sans qu’aucune des équipes ne prenne l’avantage au tableau d’affichage ! Nos Maritimes s’offraient un troisième match nul consécutif. Un point remporté au mental avant le retour de nos « Bleu et blanc » au stade Tribut !

 

TOURS – USLD : 2-2 (2-0)

Buts : N’Nomo (19e), Louvion (24e) pour Tours ;  El Hamzaoui (67e), Lebrun (87e) pour Dunkerque

Avertissements : Nzuzi Mata (38e), Bruneel (40e), Ba (76e) pour Dunkerque

Expulsion : Baba Toure (82e)

USLD : Maraval – Thiam, Kandouss, Toure, Bruneel – François (Lebrun, 66e), Boudaud, El Hamzaoui – Nzuzi Mata (Garita, 45e), Ba, Chahiri (Voisin, 77e)