Publié le 1 mars 2021
Retrouvez les réactions de Fabien Mercadal avant le déplacement au Paris FC !
Photo actualités

LE MATCH NUL CONTRE CHAMBLY :

Fabien Mercadal : « Je trouve que sur ce match contre Chambly, nous avons été dominateurs. Simplement, nous n’avons pas su valider. En début de saison, nous avions peu d’occasions et nous les validions. Aujourd’hui, on s’en créé. Il y a une composante technico-mentale. Sur les zones de finition, on doit être capables de valider et aussi de gérer les moments d’après-buts, qu’ils soient pour nous ou contre nous. »

LE DÉPLACEMENT AU PARIS FC :

Fabien Mercadal : « On aborde ce match avec humilité, mais ambition, comme on essaie de le faire à chaque match. On essaie de préparer ce match au mieux. On reste persuadés que si l’on continue à progresser match après match, on va finir par faire craquer notre adversaire. Donc on se concentre beaucoup sur nous en tenant compte des particularités du Paris FC, qui est une belle équipe du championnat, avec un bel effectif. »

L’EFFECTIF :

Fabien Mercadal :  « On sait qu’on a un effectif sans grande profondeur de banc. On est contents de nos joueurs, mais en quantité, ce n’est pas le plus gros effectif de Ligue 2, donc on est obligés de prendre soin de nos joueurs, car il reste encore beaucoup de matchs. On va donc rencontrer le Paris FC puis faire une opposition amicale mercredi pour les garçons qui manquent de temps de jeu, puis on relâchera un peu pour bien préparer les dix derniers matchs. »

LE RETOUR DE FABIEN MERCADAL AU PARIS FC :

Fabien Mercadal :  « J’aime beaucoup ce club et j’ai de très bons souvenirs à Charléty, donc je suis très content de retourner là-bas. J’espère que je serai content au coup de sifflet final aussi et qu’ils gagneront tous les matchs suivants !  Mais si on peut les battre demain et qu’ils gagnent les autres, ça me va. C’est une équipe que j’aimerais voir en Ligue 1 pour pleins de gens, des joueurs comme Cyril Mandouki qui peut s’y imposer et pour les dirigeants et les petites mains. C’est un club familial. Je ne le pensais pas quand j’ai signé, mais j’aimerais vraiment les voir monter. »

L’ETAT D’ESPRIT DU GROUPE :

Fabien Mercadal :  « Les gars sont déterminés avant ce match. Il y a beaucoup de plaisir à se retrouver puisqu’on est performant malgré les résultats. Tu pourrais avoir les points qu’on a sans être performants, auquel cas il pourrait y avoir de la lassitude, mais là ce n’est pas le cas. On est tous orientés vers le même objectif : la progression, que ce soit sur le plan individuel ou le plan collectif pour tenter ces matchs de Ligue 2. »