Contre vents et marées

Publié le 28 février 2019
Retrouvez l’interview de notre portier Axel Maraval à la veille de la réception de Quevilly Rouen Métropole !
Photo actualités
  • Axel, peux-tu revenir sur le match face à Rodez ?

« C’est une défaite très frustrante parce qu’on sortait de deux bons matchs même si nous n’avions pas réussi à gagner chez nous à domicile. Le match face à Tours était un bon match nul compte tenu de la physionomie du match. On est allé à Rodez avec des ambitions, malheureusement on a pris une bonne claque. On prend nos trois premiers buts sur coup de pied arrêté… C’est vrai qu’on a manqué d’attention et d’engagement, et, face à une équipe qui était bien huilée et peut-être meilleure que nous, on n’a pas mis tous les ingrédients qu’il fallait pour au moins rivaliser, comme on a pu le faire face au Mans. Même si ils avaient le contrôle du jeu, on aurait pu au moins arracher un point là-bas. Mais on n’a pas mis tout ce qu’il fallait donc c’est vrai qu’on peut avoir des regrets sur ce match. »

  • Quel est ton sentiment lorsque tu vois que l’USLD est classée plus mauvaise défense du championnat ?

« Forcément ce n’est pas une bonne chose. Après quand on parle de défense, c’est onze joueurs qui défendent ensemble, on ne peut pas se résumer qu’aux défenseurs, ou qu’au gardien. On défend tous ensemble, on a pris des buts évitables. Ce que je retiens c’est que sur nos six derniers matchs, on a disputé trois matchs sans prendre de but, ce qui prouve notre solidité défensive ces derniers temps, même si à Rodez on en a pris quatre ce qui entache un peu notre solidité en défense depuis les matchs retours. C’est pour ça que c’est regrettable. Après les chiffres sont là mais si on finit plus mauvaise défense et qu’on se maintien, moi ça me va. L’essentiel c’est qu’on se maintienne. »

Par quoi passera le maintien de l’équipe en National selon toi ? 

« Le maintien passera par tout ce que l’on a montré sauf sur ce match de Rodez, on a montré une équipe qui avait de l’ambition dans le jeu mais qui savait aussi faire preuve de solidité défensive, de solidarité. Ce sont ces ingrédients là qu’il faut mettre obligatoirement pour faire un résultat dans ce championnat. Donc il va falloir continuer à être solides et ambitieux et surtout rentrer sur le terrain pour jouer un match, parce que nous on ne veut pas mourir, ce n’est pas la même chose quand on joue un match pour ne pas mourir et de jouer un match pour jouer un match. On doit jouer nos matchs avec une détermination supplémentaire, il faut que l’on donne tout pour faire tourner les matchs en notre faveur. »

  • A quel genre de match t’attends-tu face à Quevilly Rouen Métropole ?

« On s’attend à un match difficile. Quevilly reste sur quelques mauvais résultats donc ils auront, eux aussi, à cœur de venir faire un résultat chez nous. Mais nous on est dans une position où l’on a l’obligation de faire un résultat positif chez nous vendredi. On sait très bien le nombre de victoires qu’ils nous restent à faire pour se sauver. Donc oui, ça va être un match difficile, comme les onze matchs qui restent mais ce sera à nous d’être supérieurs à notre adversaire et de mettre un peu plus qu’eux dans chaque domaine pour pouvoir l’emporter. »

  • Quels seront les clefs pour s’imposer ?

« Les clefs je ne sais pas, je ne suis pas le coach. En attendant, comme je l’ai dis, le minimum qu’il faut mettre c’est de l’engagement, de la solidarité, savoir se dépasser, faire plus d’effort, il faut qu’on soit concentrés et appliqués. Il faudra les clefs basiques pour gagner un match mais en plus de tout ça, il faudra un supplément d’âme et une détermination supplémentaire compte tenu de notre classement et de notre envie de se sauver. »

INFO LIVE
Attention
- le match face à Pau se jouera à guichets fermés !