Publié le 18 juillet 2017
Suite de notre tour de France des clubs du National avec un autre promu, le Grenoble Foot 38 !

Promu en National cet été, Grenoble dispose d’un palmarès étoffé. Champion de D2 en 1960 et 1962, demi-finaliste de la Coupe de France en 2009, le GF 38 a écrasé le groupe C de CFA lors du précédent exercice. Le club de l’ancien Maritime Ibrahima Coulibaly pourrait bien jouer les trouble-fêtes cette saison !

Date de création : 1892

Stade : Stade des Alpes (20 000 places)

Entraîneur : Olivier Gueguan

Président : Stéphane Rosnoblet

Couleurs : Bleu et blanc

Logo : 

 

 

Joueurs à suivre :

  • Alexi Peuget : A 24 ans, le milieu défensif de terrain sort d’une saison quasi blanche avec le Stade de Reims. Aussi, le joueur formé à Strasbourg sera particulièrement revanchard, lui qui avait disputé une vingtaine de matchs en Ligue 1 entre 2014 et 2016 avant de se faire opérer d’une pubalgie.
  • Edwin Maanane : Avec 19 buts inscrits la saison dernière, Edwin Maanane a été le grand artisan de la montée du club grenoblois. S’il a forcément attiré l’attention des meilleurs clubs français, il pourrait bien aller au bout de son contrat avec le GF 38. Dans ce cas, il faudra évidemment se méfier de ce sérial buteur !

 

Le mot du coach : « On est sur une dynamique positive avec la montée tant attendue. Notre force, c’est de pouvoir s’appuyer sur un groupe très peu renouvelé. On a réussi à le renforcer avec des joueurs d’un niveau supérieur, mais on va d’abord être dans la découverte de la division. Il va falloir se mettre au niveau. Notre ambition première, c’est d’être prêt pour le 4 août. On sait que c’est un championnat très homogène avec des retournements de situation comme pour le Paris FC l’an dernier. A nous d’être constants dans les performances. Se projeter maintenant vers de hautes ambitions serait un manque d’humilité de notre part. Les ambitions viendront avec le temps. » 

 

Son top 3 :

Joker ! « Les équipes de la région parisienne sont bien armées, elles ont effectué un recrutement intéressant, mais il y aura aussi des équipes surprises. Mettre des étiquettes sur des favoris, j’en suis incapable à l’heure actuelle, mais je m’attends à un gros championnat, une sorte de mini Ligue 2 ! »