Publié le 26 août 2017
Les hommes de Didier Santini ont concédé leur première défaite de la saison, face à Grenobke, samedi.
Photo actualités

C’est sous une chaleur accablante (37°) que le coup d’envoi de cette affiche entre Grenoble et Dunkerque était donné au stade des Alpes. Pour ce troisième match de la saison, Didier Sabtini décidait d’aligner Jovanie Tchouatcha sur le côté gauche de la défense alors que Jean-Jacques Rocchi montait d’un cran.

La première alerte de la rencontre était en faveur des Grenoblois, mais Jérémie Jacquet, titularisé suite à la suspension de Florian Verplanck, répondait présent. Les « Bleu et blanc » réagissaient dans la foulée… Après un excellent travail de Cédric Tuta côté droit, Mathias Serin était parfaitement servi et n’avait plus qu’a ajuster sa frappe pour inscrire son deuxième but de la saison (0-1, 6e).

La partie pouvait difficilement mieux commencer pour les Nordistes, mais ce sont bien les locaux qui se montraient le plus dangereux. A la demi-heure de jeu, les hommes d’Olivier Guégan avaient  l’occasion de revenir au score après une faute dunkerquoise dans la surface. Mais le penalty de Nicolas Belvito trouvait le poteau ! (0-1, 30e)

La tension montait d’un cran en fin de première période avec trois cartons jaunes distribués en l’espace de 10 minutes (D. Fachan, Deletraz, Dady NGoy). L’arbitre renvoyait alors les 22 acteurs aux vestiaires.

Dix minutes à oublier…

De retour sur la pelouse du stade des Alpes, nos Maritimes connaissaient un sérieux trou d’air. Eric Vandenabeele en profitait pour placer une tête imparable et permettre au GF 38 de revenir au score (1-1, 55e). Dans la foulée, Didier Santini effectuait un changement en remplaçant Mathias Serin, touché à l’épaule, par Mehdi Boudiba.

Quelque minutes plus tard, Florian Sotoca assomait les Maritimes en profitant d’une incompréhension entre Jovanie Tchouatcha et Jérémie Jacquet (2-1, 55e).

Sous une chaleur toujours plus pesante, l’USLD tentait de trouver des solutions face à une défense grenobloise bien en place. Zakaria Grich remplaçait Jovanie Tchouatcha (73e) afin de peser offensivement sur la rencontre, mais il se heurtait lui aussi à un rideau défensif solide.

Les Dunkerquois souffraient en cette fin de match, alors que les Grenoblois faisaient preuve d’un excès d’engagement, sanctionné par l’arbitre avec la sortie de Florian Sotoca pour un deuxième carton jaune dans les dernières minutes du temps réglementaire.

Les ouailles de Didier Santini ne parvenaient pas à trouver la faille et perdaient même Jérémy Huysman, sorti sur civière dans le temps additionnel, après un choc avec Jérémie Jacquet.

Malgré une ouverture du score rapide, les Maritimes concédaient une première défaite cette saison face à une équipe qui sera à n’en pas douter l’un des gros morceaux de ce championnat.

Le prochain match de nos Maritimes aura lieu samedi, au stade Tribut, face à Laval !

Didier Santini au micro de Canal + Sport :« Je ne pense pas que nous ayons flanché physiquement. On a clairement eu du mal à rentrer sans notre deuxième période. Techniquement, on a été assez mauvais. On prend deux buts alors qu’ils ont assez peu d’occasions. Pour moi, le nul aurait été mérité, même si on n’a pas fait un grand match. La coupure ne nous a pas fat du bien, on a eu du mal à retrouver nos fondamentaux. On a joué par à-coups. Grenoble est une bonne équipe, mais  ce n’est que le début du championnat. On a vu des équipes très mal débuter l’an dernier puis finir en trombe. On a tenté un coup de poker en défense pour débuter le match, on a eu du mal à s’adapter. Il y a eu des choses intéressantes dans la physionomie du match, mais on prend un deuxième but bête. On se tue un peu tout seul en deuxième période. »

 

Grenoble – Dunkerque : 2-1 (0-1)

Buts :  Serin (6e) pour Dunkerque : Vandenabeele (51e), Sotoca (55e) pour Grenoble

Dunkerque : Jacquet, M. Fachan, Toure, Huysman, Tchouatcha (Grich, 73e), Serin (Boudiba, 52e), D. Fachan, Banor (Allart, 90e), Rocchi, Timite, Tuta ()