Contre vents et marées

Publié le 2 novembre 2018
L'USLD est revenue de Mayenne avec une courte défaite face au leader du championnat de National. Menés 3 à 0 avant l'heure de jeu, nos Maritimes ont bien failli créer l'exploit mais se sont finalement inclinés sur le score de 3 à 2.
Photo actualités

Après une large victoire en Coupe de France, nos Maritimes étaient de retour au championnat ce vendredi face au leader lavallois. Sur la pelouse du stade Francis Le Basser, Dimitri Boudaud faisait son retour dans le onze de départ, tout comme Jérémy Huysman en défense centrale.

Ce sont les Lavallois qui mettaient le pied sur le ballon en ce début de rencontre grâce à un bon pressing défensif. Les partenaires de Baboye Traore ne s’affolaient pas et laisser la possession à leur adversaire du soir, tentant de procéder en contre lorsque l’occasion se présentait.

Après une faute de Jérémy Huysman aux abords de la surface de réparation, le Stade Lavallois héritait d’un coup franc intéressant. C’est Gaël Danic qui se chargeait de le tirer. Axel Maraval était sur la trajectoire, mais laisser filer le ballon entre ses jambes, trompé par le rebond du ballon (1-0, 10e).

L’USLD croyait tenir son égalisation dans la foulée, sur un coup franc tiré par Bilel El Hamzaoui, mais Baba Toure était signalé hors jeu et son but était refusé ! Les Dunkerquois continuaient de pousser et se montraient dangereux par Bilel El Hamzaoui notamment.

Demba Thiam tentait de faire parler sa vitesse sur le couloir droit, mettant à mal la défense mayennaise, sans tromper la vigilance adverse pour l’instant. La défense maritime montait d’un cran et l’USLD récupérait quelques ballons intéressants, empêchant le Stade Lavallois de construire. Les « Bleu et blanc » se montraient dangereux sur corner notamment, mais manquaient de réussite pour faire trembler les filets avant la demi-heure de jeu !

Les hommes de Claude Robin poussaient et prenaient tous les risques pour arracher l’égalisation et les Maritimes étaient pris à leur propre piège en se découvrant. Laval opérait en contre et concluait l’action par Nicolas Verdier (2-0, 35e).

Un coup dur pour nos Maritimes qui, après une entrée en matière frileuse, avaient pris la mesure de leur adversaire. Malgré leurs efforts, les partenaires de Baba Toure rentraient aux vestiaires avec deux buts de retard face à une équipe de Laval réaliste sur ses rares occasions de la partie.

Deux buts qui redonnent espoir !

Après la pause, Claude Robin faisait un choix offensif en remplaçant Dimitri Boudaud par Paul Arnold Garita. Mais après un peu plus de cinq minutes de jeu, la défense dunkerqoise était prise à défaut et Florian Makhedjouf corsait un peu plus l’addition (3-0, 51e). Nos Maritimes tentaient de relever la tête alors qu’Idrissa Ba remplaçait Kevin Nzuzi Mata.

Libérés, les Dunkerquois jouaient crânement leur chance et réduisaient le score par l’intermédiaire de Mehdi Chahiri sur un centre du dernier entrant (3-1, 64e). Paul Arnold Garita puis Martin François étaient tout proche de doubler la mise quelques instants plus tard, mais le gardien s’interposait ou la ballon fuyait le cadre (3-1, 67e).

Les quelques supporters dunkerquois donnaient de la voix pour pousser leur équipe à déjouer les pronostics et à renverse la situation. Des encouragements payants puisque Martin François, en embuscade, permettait à l’USLD d’y croire grâce à une frappe à ras de terre (3-2, 64e). la confiance semblait changer de camp et Dunkerque continuait de pousser et de faire trembler la défense mayennaise !

Les « Bleu et blanc » jetaient leurs dernières forces dans la bataille, jouant avec les nerfs des spectateurs présents à Le Basser. Sur corner, Paul Arnold Garita manquait de peu le cadre (3-2, 88e). L’arbitre annonçait six minutes de temps additionnel. De quoi y croire pour les Maritimes ! Malgré leurs derniers efforts, les hommes de Claude Robin ne parvenaient pas à traduire leur domination au tableau d’affichage… Une défaite difficile à avaler pour nos Dunkerquois qui ont encaissé leurs trois buts sur les trois seuls tirs cadrés lavallois de la partie.

Nos Maritimes seront de retour au stade Tribut ce vendredi face à Lyon Duchère et auront besoin de leurs supporters pour retrouver le chemin de la victoire !

 

LAVAL – USLD : 3-2 (2-0)

Avertissements : Huysman (9e), Garita (82e) pour Dunkerque; Bouhours (33e), Lambese (50e), Makhedjouf (76e), Bakir (90+5e) pour Laval.

Buts : Danic (10e), Verdier (35e), Makhedjouf (51e) pour Laval ; Chahiri (64e), François (75e) pour Dunkerque.

USLD : Maraval – Thiam, Huysman, Toure, Tchouatcha – Traore, François – El Hamzaoui, Boudaud (Garita, 45e), Chahiri – Nzuzi Mata (Ba, 59e).