Contre vents et marées

Publié le 29 novembre 2019
Nos Dunkerquois ont réalisé un petit hold up en s'imposant sur la pelouse du Puy. Menés 1 à 0 après quinze minutes, les hommes de Claude Robin s'en sont sortis grâce à des buts de Goteni et Boudaud !
Photo actualités

Privé de nombreux cadres, blessés, Claude Robin débutait la rencontre face à a lanterne rouge du championnat avec une défense inédite composée d’Alexis Calant, Wilfrid Ebane, LoÏc Kouagba et Demba Thiam.

La partie débutait par un round d’observation ponctué par la sortie sur blessure du joueur du Puy Pape Daouda Mbow après huit minutes de jeu. Sur un terrain difficile, les Maritimes perdaient beaucoup de ballons et se voyaient punis sur la première occasion des joueurs locaux par Chergui (1-0, 14e).

Nos Maritimes se heurtaient à une équipe du Puy bien en place défensivement et ne parvenaient pas à inquiéter L’Hostis. Il fallait attendre la 23ème minute pour assister à la première occasion nordiste par Guillaume Bosca, mais la frappe de l’attaquant frôlait le second poteau (1-0, 23e).

L’USLD avait toute les peines du monde à hausser son niveau de jeu, même si Mohamed Bayo était proche d’égaliser sur un bon centre de Leverton Pierre (1-0, 35e). Il fallait attendre le corner suivant pour voir nos « Bleu et blanc » égaliser par Randi Goteni de la tête (1-1, 36e). Les locaux ne se laissaient pas abattre et la fin de ce premier acte était équilibré entre les deux formations sans que le score n’évolue au cours des cinq minutes de temps additionnel.

Axel Maraval décisif !

Nos Maritimes étaient les premiers à se montrer dangereux en deuxième période, mais la frappe à ras de terre de Dimitri Boudaud sur un coup franc de Guillaume Bosca trouvait les gants de L’Hostis (1-1, 47e). Les joueurs de Roland Vieira réagissaient et se procuraient quelques occasions sans parvenir à tromper Axel Maraval.

A l’heure de jeu, Claude Robin décidait de faire entrer du sang neuf avec Thibault Vialla. Pourtant, ce sont bien les Ponots qui se montraient à leur avantage par la suite et qui forçaient Axel Maraval à s’employer pour sauver les siens !

Les Dunkerquois faisaient le dos rond alors que Nathan Bizet faisait son entrée sur une pelouse de plus en plus lourde (1-1, 70e). Les locaux jetaient leurs dernières forces dans la batailles et continuaient d’inquiéter la défense maritime qui tenait bon (1-1, 75e).

Les deux équipes se livraient en cette fin de partie et après avoir vu sa frappe passer largement au-dessus des cages de L’Hostis, Mohamed Bayo faisait la différence et voyait Dimitri Boudaud, en embuscade, pousser le cuir au fond des filets (1-2, 84e) !

L’USLD resserrait les rangs après avoir pris l’avantage et signait une nouvelle victoire, heureuse, confortant sa place sur le podium ! Avant de recevoir Boulogne lors de la prochaine journée, les hommes de Claude Robin se déplaceront à Reims Sainte-Anne pour le huitième tour de Coupe de France !

 

LE PUY – USLD : 1-2 (1-1)

Buts : Chergui (14e) pour Le Puy ; Goteni (36e), Boudaud (84e) pour Dunkerque.

Avertissements : Fleury (18e) pour Le Puy ; Gomis (24e) pour Dunkerque.

USLD : Maraval; Ebane, Kouagba, Thiam, Calant ; Gomis (Bizet, 70e), Goteni, Pierre ; Boudaud, Bayo (Pierre-Charles, 85e), Basco (Vialla, 62e)

 

Photo : Le Puy Foot 43