Publié le 2 septembre 2017
Les hommes de Didier Santini ont attendu les derniers instants de la partie pour accrocher le match nul face à Laval au stade Marcel-Tribut.
Photo actualités

Ciel bleu, pelouse en parfaite état, le tout sous les caméras de Foot +. Tout était réuni samedi pour assister à un beau match de football au stade Tribut !

Pour cette rencontre différée de la cinquième journée, Didier Santini avait décidé d’aligner Mehdi Boudiba en attaque, ainsi que Jonathan Ligali, arrivé en provenance de Montpellier en début de semaine, dans les cages. Ce dernier vivait un début de match relativement paisible entre deux équipes qui s’observaient. Hormis une frappe non-cadrée de Davel Mayela côté lavallois, les offensives étaient rares.

Il fallait finalement attendre la 23ème minute pour voir la première véritable occasion et le premier but de la partie. Après une faute de Damien Fachan à l’entrée de la surface de réparation, Laval héritait d’un coup-franc que Scaramozzino déposait dans la lucarne de Jonathan Ligali (0-1, 23e).

La réaction maritime arrivait quelques minutes plus tard. Sur un corner, Jérémy Huysman s’élevait plus haut que les autres, mais sa tête frôlait le poteau lavallois ! (0-1, 32e).

Nos Dunkerquois remettaient alors progressivement le pied sur le ballon et les dernières minutes de la mi-temps étaient à leur avantage. Cependant, malgré un visage plus séduisant, les partenaires de Jean-Jacques Rocchi ne parvenaient pas à inquiéter le portier mayennais.

Et de trois pour Marc Fachan !

Au retour des vestiaires, la recrue lavalloise Alexy Bosetti remplaçait Ferreira Da Silva alors que Didier Santini décidait de repartir avec le même onze.

Si les Dunkerquois se montraient solides défensivement, ils penaient à se montrer dangereux en attaque, la faute à un manque de justesse technique notamment. Marc Fachan et Mehdi Boudiba tentaient tour à tour leur chance sans réussir à tromper la solide défense lavalloise (0-1, 59e)

Cinq minutes plus tard, Cédric Tuta récupérait un excellent ballon mais tergiversait. Didier Santini faisait alors rentrer Zakaria Grich et Alexis Allart pour tenter de bousculer le cours de la rencontre (70e).

Il fallait finalement attendre les dix dernières minutes pour voir les Dunkerquois emballer la partie. Coup sur coup, Cheick Timite, dont la tête trouvait les gants de Hautbois, puis Alexis Allart, dont la frappe était un peu trop croisée, pensaient pouvoir égaliser.

Mais c’est sur un centre de Zakaria Grich, dans les derniers instants du temps réglementaire, que Marc Fachan encore lui, délivrait le stade grâce à une somptueuse reprise de volley (1-1, 90e)!

Dans cette fin de match de folie, les Dunkerquois étouffaient les Lavallois sans réussir à inscrire un nouveau but.

Il faudra donc se contenter d’un point avant de retourner au travail pour préparer un périlleux déplacement à Béziers !

 

USLD – Laval : 1-1 (0-1)

1423 spectateurs

Dunkerque : Ligali – M. Fachan, Toure, Huysman, Rocchi – Timite, Banor, D. Fachan (Muraglia, 80e), Serin (Grich, 70e) – Tuta (Allart, 70e), Boudiba

Buts : Scaramozzino (23e) pour Laval ; M. Fachan (90e) pour Dunkerque.

Avertissements : Perrot (26e) pour Laval, Mendes (83e), Etinof (84e) ; Rocchi (74e) pour Dunkerque.