Publié le 16 février 2018
Diminués par les absences, nos Maritimes ont concédé un deuxième revers de rang face à l'AS Béziers. Une défaite qui n'arrange pas les affaires dunkerquoises dans la course au maintien.
Photo actualités

C’est un onze inédit et rajeuni qui débutait la rencontre à Marcel Tribut avec les titularisations de Mehdi Chahiri, Hugo Demory et Nicolas Bruneel.

Jérémy Huysman écopait d’un carton jaune après une faute sur Ousmane Kante dans un match engagé. Les premières minutes de la rencontre n’offraient aucune occasion franche.

Ce sont les visiteurs qui, sur leur première percée, parvenaient à tromper Jonathan Ligali grâce à Victor Elissalt sur un centre au deuxième poteau (0-1, 18e).

Les ouailles de Didier Santini tentaient de réagir mais manquaient de précision pour inquiéter Novaes. Les choses se corsaient dix minutes plus tard quand l’ASB doublait la mise par Ibrahim Sissoko sur un corner joué en deux temps (0-2, 27e).

En plein doute, les Dunkerquois tentaient de régir par Zakaria Grich notamment, mais peinaient à se montrer réellement dangereux sur une pelouse imprévisible. Généreux dans l’effort, les « Bleu et blanc » n’étaient pas récompensés et regagnaient les vestiaires avec deux buts de retard.

Pluie de cartons à Tribut

Didier Santini décidait de remplacer Hugo Demory par Valentin Candas pour débuter la seconde période. Les Maritimes revenaient sur la pelouse avec de meilleures intentions, Mehdi Chahiri manquant de peu l’ouverture du score dans la surface (0-2, 47e).

Malgré un visage plus séduisant et les efforts de Mathias Serin notamment, les joueurs nordistes ne parvenaient pas à faire sauter le verrou biterrois. Les Maritimes faisaient preuve d’un excès d’engagement et Mathias Serin et Mehdi Chahiri se voyaient tour à tour avertis par l’arbitre de la rencontre.

A l’heure de jeu, l’USLD tentait de faire la différence sur coup de pied arrêté, sans succès. Après avoir écopé de deux cartons jaunes en l’espace de deux minutes, le Biterrois Jérôme Heekeng se voyait expulsé de la rencontre, permettant à nos Maritimes d’évoluer en supériorité numérique pour les trente dernières minutes de la partie (0-2, 64e).

Malgré une deuxième période de meilleure facture, les Dunkerquois faisaient preuve de trop d’approximations pour faire douter une défense de Béziers bien regroupée. Le rythme retombait d’un cran sur une pelouse dégradée et les Maritimes semblaient incapables de renverser la situation.

Cette deuxième défaite consécutive force nos « Bleu et blanc » à surveiller leurs arrières alors que la zone de relégation n’a jamais été aussi proche. Rendez-vous à Chambly vendredi pour tenter de relever la tête !

Contre vents et marées, allez l’USLD !

 

USLD – BEZIERS : 0-2 (0-2)

Dunkerque : Ligali – Bruneel, Toure, Demory (Candas, 46e), Huysman, Mazikou (Allart, 88e) – D. Fachan, Banor – Chahiri (Boudiba, 74e), Grich, Serin.

Buts : Elissalt (18e), Sissoko (27e) pour Béziers.

Avertissements : Huysman (7e), Demory (31e), Serin (57e), Chahiri (59e), Banor (64e) pour Dunkerque ; Sissoko (22e), Heekeng (61e, 62e) pour Béziers.

Expulsion : Heekeng (64e)