Publié le 17 mars 2017
Les "Bleu et blanc" ont parfaitement réagi après la défaite contre Marseille en s'imposant 3-0 face à Béziers !
Photo actualités

Longtemps Didier Santini s’est demandé quel onze il pourrait aligner vendredi soir. Entre blessures, maladies et petits bobos, il a dû patienter avant de glisser tous les noms sur la feuille de match.

Baba Toure, diminué face à Consolat, faisait son retour dans la défense centrale dunkerquoise aux côtés de Saïd Aït-Bahi. Marc Fachan retrouvait également son couloir droit.

Face au vent, les Dunkerquois connaissaient quelques difficultés au démarrage et il fallait un grand Jean-Christophe Bouet pour empêcher Béziers d’ouvrir le score. Gênés par le pressing adverse, Djibi Banor et sa bande perdaient beaucoup de balles au milieu de terrain. Les occasions franches étaient rares des deux côtés.

La pause était la bienvenue pour nos Maritimes quelque peu malmenés par cette belle équipe de Béziers durant les quarante-cinq premières minutes.

Un autre visage en deuxième période

Didier Santini n’effectuait pas de changement à la pause, mais nos « Bleu et blanc » montraient un visage résolument plus offensif, malgré beaucoup d’approximations. L’USLD augmentait encore son pressing et cela finissait par payer. Sur un dégagement du gardien biterrois, Malik Tchokounte déviait le ballon qui finissait un peu miraculeusement sa course dans le but adverse (1-0, 57e) !

L’ouverture du score semblait libérer les Maritimes, Alexis Araujo manquant de doubler la mise (60e). Après avoir subi en première période, les Dunkerquois reprenaient l’ascendant. Didier Santini remplaçait Thomas De Parmentier par Bevic Moussiti Oko et notre attaquant ne se faisait pas prier pour enfoncer le clou. Sur une superbe action collective, il inscrivait son huitième but de la saison (2-0, 81e).

Béziers continuait de se montrer dangereux, notamment sur coups de pieds arrêtés. Mais les Dunkerquois s’étaient mis à l’abri. Dans les arrêts de jeu, Bevic Moussiti Oko, encore lui, doublait la mise après un bon service de Saïd Aït-Bahi. (3-0, 93e).

Nos Maritimes l’emportaient finalement 3 à 0. Une victoire construite dans la durée, après avoir su faire le dos rond en première période.

Grâce à ce nouveau succès, le sixième en sept rencontres, nos Dunkerquois prennent la deuxième place du classement, profitant de la lourde défaite de Châteauroux contre le Paris FC (5-0).

Les ouailles de Didier Santini auront l’occasion de confirmer leur bonne forme du moment à domicile face à Concarneau, samedi prochain, à 15h.

 

USLD 3-0 Béziers : (0-0)

Buts : Tchokounte (57e), Moussiti Oko (81e, 93e)

Avertissements : BANOR (25e), ROCCHI (28e) pour Dunkerque ; HEEKENG (14e) YOHOU (69e) pour Béziers

Dunkerque : BOUET Jean-Christophe, AIT-BAHI Saïd, FACHAN Marc, TCHOUATCHA Jovanie, TOURE Baba, BANOR Djibi, DE PARMENTIER Thomas (MOUSSITI OKO Bevic, 71e), FACHAN Damien, ROCCHI Jean-Jacques, ARAUJO Alexis (BOUDAUD Dimitri, 86e), TCHOKOUNTE Malik