Contre vents et marées

Publié le 30 novembre 2018
Nos Maritimes sont tombés dans le piège tendu par l'Entente Sannois Saint-Gratien et se sont inclinés sur le score de 2 à 1.
Photo actualités

Privé de Martin François, suspendu, Claude Robin décidait d’aligner Dimitri Boudaud au milieu de terrain, Idrissa Ba et Paul Arnold Garita occupant la pointe de l’attaque.

Dans ce match entre deux équipes en mal de points, où la tension était palpable, Dunkerquois et Sannoisiens se livraient à un court round d’observation. Mais ce sont les visiteurs qui profitaient d’un ballon mal relancé par la défense maritime pour ouvrir le score par Matthieu Géran, esseulé au point de penalty (0-1, 5e).

Cueillis à froid, les Dunkerquois tentaient de réagir. Bien servi par Demba Thiam, Paul Arnold Garita reprenait de la tête en deux temps, mais le gardien Mickael Salamone s’interposait. Bilel El Hamzaoui était ensuite tout proche d’ouvrir le score sur coup franc, mais sa frappe passait juste au dessus du but (0-1, 12e).

Bien entrés dans leur rencontre, les hommes de Vincent Bordot manquaient de punir nos « Bleu et blanc » en contre, mais l’USLD évitait le pire. La partie s’équilibrait au quart d’heure de jeu dans un match où l’ESSG faisait preuve d’excès d’engagement aux yeux de l’arbitre qui devait avertir Magnora après une faute sur Idrissa Ba. Sur le coup franc, Baboye Traore avait l’occasion d’égaliser, mais manquait complètement sa tête (0-1, 22e).

Coupables de trop d’approximations, les partenaires de Dimitri Boudaud peinaient à inquiéter la défense francilienne. L’Entente en profitait pour essayer de se mettre à l’abri, mais Axel Maraval sauvait les siens sur un coup franc parfaitement tiré par Talal (0-1, 31e). Peu après la demi-heure de jeu, Claude Robin décidait de remplacer Dimitri Boudaud, diminué, par Mathias Fischer.

Les « Bleu et blanc » se montraient dangereux sur coups de pied arrêtés, mais manquaient de réalisme dans le dernier geste face à une défense bien regroupée. On voyait mal comment les Dunkerquois pouvaient revenir dans cette partie dans cette première période assez décousue.

L’espoir dans les arrêts de jeu !

La pause faisait du bien à nos joueurs qui repartaient avec de meilleures intentions. La possession était toujours dunkerquoise, comme dans le premier acte, mais les « Bleu et blanc » manquaient de précision pour inquiéter véritablement l’ESSG.

Mieux en place défensivement, les Maritimes n’étaient que rarement inquiétés dans cette deuxième période où l’engagement était toujours de mise. Les occasions franches se faisaient rares de part et d’autre entre une équipe dunkerquoise à la peine offensivement et une équipe de Sannois bien décidée à fermer le jeu pour garder son court avantage.

Kevin Nzuzi Mata remplaçait Idrissa Ba alors que Paul Arnold Garita sonnait la révolte et faisait faux bond à la défense adverse. Son centre ne trouvait cependant pas preneur. Les Dunkerquois se rebiffaient et sur l’action suivante, la tête de Mathias Fischer trouvait les gants de Salamone. L’USLD ne parvenait pas à faire sauter le verrou sannoisien malgré de meilleures intentions et à force de s’exposer, les partenaires de Jérémy Huysman se faisaient punir sur un contre conclu par une frappe pleine lucarne de Talal (0-2, 74e).

Mathias Fischer puis Mehdi Chahiri tentaient leur chance, mais rien n’y faisait dans ce match où pas grand chose ne tournait en faveur de nos « Bleu et blanc ». Il fallait finalement attendre les arrêts de jeu pour voir les filets trembler suite à un festival de Paul Arnold Garita dans la surface, ce dernier trouvant Kevin Nzuzi Mata qui trompait Salamone (1-2, 90+4e) ! Les Maritimes étaient tout proches d’arracher le nul dans les derniers instants, mais l’arbitre sifflait la fin de partie. L’ESSG réalisait la bonne opération de la soirée en l’emportant chez un concurrent direct.

Nos Maritimes, qui restaient sur trois victoires en quatre matchs, devront à tout prix réagir dès la semaine prochaine face à Marignane !

 

USLD – ESSG :  1-2 (0-1)

Avertissements :  Magnora (21e), Doremus (54e) pour l’ESSG ; Toure (30e), Huysman (57e), Tchouatcha (68e) pour Dunkerque.

Buts : Geran (5e), Talal (74e) pour l’ESSG. Nzuzi Mata (90e) pour Dunkerque.

USLD : Maraval ; Thiam, Touré, Huysman (cap), Tchouatcha (Baalla, 84e) ; Chahiri, François, Boudaud (Fischer, 35e), El Hamzaoui ; Garita, Ba (Nzuzi Mata, 68e).