Contre vents et marées

Publié le 20 avril 2019
Nos "Bleu et blanc" se déplaçaient ce vendredi dans le Val d'Oise pour y affronter l'Entente SSG.
Photo actualités

Nos Maritimes se déplaçaient ce vendredi soir sur la pelouse du stade Hidalgo de l’Entente Sannois Saint-Gratien dans le cadre de la 31ème journée du National. C’était un match couperet que s’apprêtaient à disputer les deux équipes du bas de tableau, toutes les deux en lutte pour le maintien. C’est finalement sur le score d’un but partout que les deux formations se sont quittées. Même si l’USLD enregistre un cinquième match sans défaite, nos Maritimes ne réalisent pas pour autant une bonne opération puisque les résultats de nos concurrents directs ne jouent pas en notre faveur. Nos « Bleu et blanc », qui sont désormais 16ème, n’ont pu le droit à l’erreur et devront impérativement remporter le choc face à Marignane le 3 mai prochain à Tribut.

Le match débutait timidement, sans trop de rythme, comme si il y avait un peu de peur, d’appréhension de part et d’autre au vu de l’enjeu du match. La première occasion dunkerquoise se dessinait peu avant le quart d’heure de jeu, mais Idrissa Ba ne parvenait pas à cadrer sa frappe. Nos « Bleu et blanc » avaient choisi de laisser le ballon aux Ententistes pour ensuite pouvoir les contrer. Et même en laissant le ballon aux Val d’Oisiens, ces derniers ne parvenaient pas à construire du jeu et se voyaient vite récupérer la balle. Côté maritime, nos Dunkerquois arrivaient à reproduire les combinaisons travaillées à l’entrainement, malheureusement ils avaient du mal à exploiter suffisamment les espaces. Peu après la demi-heure de jeu, une occasion en or d’ouvrir la marque se présentait pour Paul-Arnold Garita qui, seul face au gardien, se manquait totalement. Même si nos Maritimes s’étaient procurés le plus d’occasions et s’étaient montrés les plus dangereux, c’est sur un score nul et vierge que les deux équipes rentraient au vestiaire.

A la reprise de jeu, les deux équipes poursuivaient sur le faux rythme entamé en première période. Peu avant l’heure de jeu, le portier Mickaël Salomone manquait de communiquer avec son défenseur, laissant Paul-Arnold Garita seul face à un but vide, qui en profitait pour ouvrir la marque. L’ouverture du score redonnait du rythme à la rencontre, mais la justesse et la précision manquaient pour les deux équipes. A la 70ème minute, à la suite d’un bon contre dunkerquois, Kévin Nzuzi Mata prenait le temps de s’appliquer mais sa frappe terminait sur le poteau. Peu après, Matthieu Geran tentait sa chance avec une grosse frappe qu’Axel Maraval repoussait, mais Jovanie Tchouatcha touchait le ballon qui filait dans le but dunkerquois. L’égalisation reboostait les Ententistes qui poussaient pour essayer de se créer des occasions et qui remettaient du cœur à l’ouvrage en défense. Dans le temps additionnel, Mohamed Bayo tentait sa chance de loin, mais sa frappe cadrée ne provoquait pas de danger pour le gardien Ententiste, qui parvenait à capter le ballon en deux temps. Les deux équipes se quittaient donc sur le score d’un but partout.

Nos « Bleu et blanc » ont à présent quinze jours pour préparer ce qui semble être le match le plus important de cette fin de saison : USLD – Marignane le 3 mai à 20h au stade Tribut.

 

ESSG – USLD :  1-1

Buts : Garita (55′) pour Dunkerque, Tchouatcha (CSC, 75′) pour l’Entente

Avertissement : Jérémy Huysman (67′) pour Dunkerque

USLD : Maraval ; Thiam, Tchouatcha, Huysman, Fischer ; Bruneel, El Hamzaoui (Boudaud, 85′), Goteni, Chahiri ; Ba (Bayo, 85′), Garita (Nzuzi Mata, 61′)