Contre vents et marées

Publié le 3 août 2018
Nos Maritimes ont concédé une courte défaite face à Avranches. Les hommes de Benjamin Rytlewski ont payé leur manque d'efficacité devant le but malgré une prestation qui laisse entrevoir de belles choses pour la suite.
Photo actualités

C’est sous le soleil normand et dans des conditions météos idéales que la rencontre débutait au stade Fenouillère. Pour cette première rencontre du championnat, Benjamin Rytlewski décidait d’aligner le même onze que lors du dernier match de préparation face à l’Entente SSG.

La rencontre débutait par un court round d’observation sur une pelouse visiblement peu ménagée par la sécheresse actuelle ! Ce sont les locaux qui se procuraient la première occasion franche par Ebuya qui profitait d’un léger errement dans la défense maritime, mais sa frappe n’était pas cadrée. Sans réellement être inquiété, Axel Maraval était mis à contribution, mais faisait preuve de vigilance sur les occasions avranchinaises. Kevin Nzuzi Mata tentait sa chance à deux reprises, mais ne trouvait pas le cadre (0-0, 11e).

L’intensité retombait d’un cran après un premier quart d’heure engagé. Les Dunkerquois laissaient l’USAMSM développait son jeu et profitaient des pertes de balle pour tenter d’inquiéter les Normands. Les hommes de Benjamin Rytlewski prenaient le meilleur sur Avranches après vingt minutes de jeu. Dimitri Boudaud réclamait une main dans la surface, mais l’arbitre laissait jouer (0-0, 25e).

Les Normands relevaient la tête et la partie s’équilibrait entre deux équipes largement remaniées à  l’intersaison. Nos Maritimes tentaient d’accentuer leur pressing à la demi-heure de jeu alors que le capitaine Jérémy Huysman se voyait averti (0-0, 33e). Les Dunkerquois remportaient la bataille du milieu de terrain et poussaient en cette fin de première période pour tenter d’ouvrir le score devant la dizaine de supporters dunkerquois présents, mais l’arbitre sifflait la pause sans que les filets ne tremblent !

Les partenaires d’Idrissa Ba rentraient bien dans cette deuxième période en gênant les relances courtes adverses. Après un premier avertissement sur coup franc, nos Maritimes voyaient Avranches ouvrir le score par Youssef Maziz après une mésentente entre Axel Maraval et sa défense (1-0, 55e). Les « Bleu et blanc » tentaient de réagir par un Bilel El Hamzaoui remuant, sans réussir à inquiéter le portier normand.

Benjamin Rytlewski effectuait le premier changement de la partie en remplaçant Baboye Traore par Martin François (62e). Dans la foulée, les Maritimes se procuraient une énorme occasion, mais la défense normande s’en sortait dans la confusion (1-0, 64e). Les balles d’égalisation se multipliaient pour les Dunkerquois, mais les partenaires de Dimitri Boudaud manquaient d’efficacité devant le but.

Mamadou Guirassy faisait son entrée en jeu. L’égalisation était toute proche pour nos Maritimes sur une occasion de Kevin Nzuzi Mata. Après avoir fait le plus dur, l’attaquant butait sur Anthony Beuve juste devant le but (1-0, 80e). De quoi nourrir des regrets pour des Dunkerquois assez peu inquiétés par les offensives adverses.

Les ouailles de Benjamin Rytlewski jetaient leurs dernières forces dans la bataille sans réussir à inverser la tendance. Entré en jeu quelques minutes plus tôt, Mehdi Chahiri manquait de peu l’égalisation. Anthony Beuve écœurait les attaquants dunkerquois avec une énième parade. Le score n’évoluerait plus malgré la multiplication d’occasions en faveur de l’USLD.

Malgré la défaite, nos Maritimes n’ont pas démérité et auraient pu espérer mieux au vu de leur prestation. Les « Bleu et blanc » auront l’occasion de rebondir dès samedi prochain face à Concarneau.

 

Avranches – USLD : 1-0 (0-0)

But : Maziz (55e) pour Avranches

Avertissements : Huysman (33e) pour Dunkerque ; Danger (42e), Saunie (45e), Michel (48e) pour Avranches

USLD : Maraval – Thiam, Toure, Huysman, Bruneel – Traore (François, 62e), Boudaud (Guirassy, 78e), El Hamzaoui – Nzuzi Mata, Ba, Lebrun (Chahiri, 85e)