Contre vents et marées

Publié le 10 janvier 2020
L'USLD a réalisé une première mi-temps de haute volée pour signer son premier succès de l'année face à QRM sur le score de 3 à 2 !
Photo actualités

C’est contre Quevilly que nos Maritimes retrouvaient la compétition après cette trêve hivernale. Un match à ne pas prendre à la légère pour notre équipe malgré les seize points qui séparaient les deux formations avant le coup d’envoi de la rencontre.

Pour cette rencontre, Claude Robin alignait le même onze que face à Cholet, Demba Thiam héritant du brassard de capitaine. Les deux équipes démarraient sans round d’observation et se montraient tout à tour dangereuses ! Le premier tournant de cette rencontre intervenait après sept minutes de jeu avec la blessure de l’arbitre central. Le jeu était arrêté une dizaine de minutes.

Partie sur un rythme effrénée la rencontre avait du mal à redémarrer. Iron Gomis se voyait averti par Guillaume Lionnet, arbitre passé de la touche au centre suite à la blessure de Floris Aubin. Yvann Maçon tentait sa chance de loin, mais sa frappe n’était pas cadrée (10e). Nos « Bleu et blanc » tentaient de prendre le contrôle de la rencontre et étaient récompensés sur un bon pressing de de Mohamed Bayo. Guillaume Bosca récupérait le cuir et offrait la balle de but à Dimitri Boudaud (1-0, 16e).

Les Maritimes étaient tout proches de doubler la mise mais Louis Souchaud détournait la frappe de Guillaume Bosca du bout des gants ! QRM n’abdiquait pas et procédait en contre par l’intermédiaire de l’ancien Dunkerquois Alexis Araujo. Alors qu’on pensait les Normands dans un temps fort, Mohamed Bayo venait inscrire le but du break sur un long dégagement de Marc-Antoine Guillaume (2-0, 29e) !

Totalement décomplexés, les hommes de Claude Robin accentuaient leur domination en attaque alors que le portier maritime passait une soirée relativement tranquille dans ses cages.

Bien servi par Yvann Maçon, Guillaume Bosca venait saler l’addition quelques minutes plus tard d’un plat du pied imparable (3-0, 36e) ! Nos Maritimes étaient sur un nuage et voyaient même la transversale de Marc-Antoine Guillaume repousser une frappe de Diarra à bout portant dans le temps additionnel !

QRM réduit à dix !

Pas rassasiés, les Dunkerquois se montraient rapidement dangereux à l’entame du deuxième acte ! Randi Goteni et Guillaume Bosca trouvaient tour à tour les gants de Louis Souchaud (3-0, 50e). Les hommes de Claude Robin maîtrisaient leur sujet même si le rythme retombait d’un cran à l’heure de jeu.

Leverton Pierre faisait son entrée en remplacement de Randi Goteni alors que suite à un deuxième avertissement en trois minutes, Gustavo Sangare se voyait exclu de la rencontre (3-0, 66e). Réduits à dix, les Normands n’abdiquaient pas et jetaient leurs dernières forces dans la bataille. Ils étaient récompensés par la réduction du score de Gaëtan Laura un peu avant le dernier quart d’heure (3-1, 73e).

Thibault Vialla puis Nathan Bizet remplaçaient respectivement Iron Gomis et Mohamed Bayo pour la fin de rencontre. Nathan Bizet était tout proche d’inscrire un nouveau but mais Louis Souchaud gagnait son duel (3-1, 82e). Les « Bleu et blanc » se faisaient peur en fin de rencontre alors que Gaëtan Laura doublait la mise dans le temps additionnel (3-2, 90e). Nos Maritimes parvenaient finalement à sauver l’essentiel et à conserver leur place de leader !

Prochain match pour les hommes de Claude Robin : un déplacement sur la pelouse de Béziers le jeudi 23 septembre !

 

USLD – QUEVILLY ROUEN METROPOLE : 3-2 (3-0)

Buts : Boudaud (16e), Bayo (29e), Bosca (36e) pour Dunkerque ; Laura (73e, 90e) pour QRM.

Avertissements : Gomis (10e) pour Dunkerque, Ebane (78e) ; Laura (62e), Sangare (64e, 66e).

USLD : Guillaume ; Ebane, Lauray, Kouagba, Thiam (cap), Maçon ; Gomis (Vialla, 76e), Goteni (Pierre, 65e) ; Boudaud, Bayo (Bizet, 79e), Bosca