Publié le 20 décembre 2021
Membre de l'équipe des U15 Féminines, Lise Wallyn, qui porte les couleurs de l'USL Dunkerque depuis le début de saison, s'est confrontée, ce week-end, à 28 autres joueuses à l'occasion de la sélection régionale. Coup d’œil sur cette joueuse prometteuse !

Qui es-tu, Lise Wallyn ?

 Je m’appelle Lise Wallyn, j’ai 14 ans et je joue à l’USL Dunkerque depuis le début de saison. J’ai commencé le football à Hoymille, dans mon village, à l’âge de 6 ans. J’ai fait toutes mes années en mixité, en jouant avec les garçons et j’ai pensé qu’il était temps, à un moment, de rejoindre une équipe féminine pour continuer mon évolution et ma progression.

C’est donc ta première année à l’USL Dunkerque. Comment te sens-tu depuis le début de saison ?

Je suis arrivée ici pour découvrir autre chose. Cela a été beaucoup de changement pour moi d’intégrer une équipe féminine et d’évoluer dans un championnat féminin. Avec l’équipe, on a très vite créé des liens forts. C’est vrai qu’on s’entend toutes très bien.

Le seul petit point négatif, c’est qu’il y a, parfois, certains écarts entre des joueuses, mais on travaille chaque semaine pour changer cela. D’un point de vue personnel, je sens que je progresse avec les entrainements, que ce soit techniquement et mentalement. Notre coach, Florine Dollet, nous apprend beaucoup de choses. Dans l’approche mentale, notamment. Elle est énormément à l’écoute et nous conseille constamment.

Les sélections, qu’elles soient départementales et/ou régionales, c’est quelque chose de nouveau pour toi ?

Oui, c’est nouveau et ça me plait beaucoup de faire ces rassemblements. Je suis amené à me surpasser ! Il y a de la pression et du stress, mais quand je suis sur le terrain, je me fais simplement plaisir et je découvre d’autres joueuses avec lesquelles je n’ai pas pour habitude d’évoluer. C’est très enrichissant.

Quels sont tes objectifs pour la suite de la saison et les années à venir ?

Je veux continuer de travailler pour pouvoir évoluer dans les championnats de la Ligue rapidement. J’espère aussi réussir à intégrer la section sportive l’année prochaine, et pourquoi par le Pôle Espoir, par la suite, pour pouvoir progresser d’avantage !