Contre vents et marées

Publié le 3 mai 2019
Retrouvez les réactions de Claude Robin et d'Axel Maraval après la victoire face à Marignane.
Photo actualités

Claude Robin, coach de l’USLD : « On a manqué d’assurance en première période. On n’était pas forcément bien dans le coup. En deuxième mi-temps, le nécessaire a été fait. Dans le vestiaire à la mi-temps, on a recadré un peu on a fait plusieurs changements. Il fallait amener un peu de percussion, c’est ce que l’on a fait. Ce n’est pas le premier coaching gagnant que l’on fait. Kévin Nzuzi Mata nous avait déjà marqué deux buts alors qu’il n’était pas titulaire. C’est d’ailleurs pour ça qu’il était remplaçant, c’est ce qu’on espérait de lui et il l’a fait une troisième fois, donc tant mieux pour l’équipe et le club. Quand il y a des occasions, le public aime ça, c’est aussi ça le football. Mais dans la période dans laquelle on se trouve, l’essentiel c’est de gagner le match. On ne pense qu’à ça toute la semaine, donc peu importe comment, tant mieux si il y a des occasions, mais nous ce qu’on veut c’est gagner les matchs et prendre des points. Mohamed Bayo s’est claqué, c’est dommage car il a été pour moi le meilleur joueur du match et de loin, il nous apportait beaucoup. On devra s’en passer jusqu’à la fin de saison. Rien n’est fait, c’est bien ça le danger de cette situation, on n’a pas fait de break, on est seulement en dehors de la zone. Il faudra rester en dehors de la zone jusqu’à la fin, et il reste encore deux gros matchs. »

Axel Maraval, gardien de but de l’USLD : « C’était un match capital. On a essayé de le jouer comme un match « normal » où il y avait trois points pour s’enlever un peu de pression. Ils nous ont mis un peu en danger dans leur système de jeu en première période. En deuxième mi-temps on a vu notre vrai visage. On gagne 2-0, je pense qu’on peut en mettre plus mais on ne va pas faire la fine bouche aujourd’hui, les trois points étaient capitaux. On se retrouve hors de la zone mais je pense qu’on ne doit pas changer notre état d’esprit actuel, on doit jouer nos matchs, continuer à être très sérieux, solides. On encaisse très peu de buts, sur les six derniers on en prend qu’un, c’est une force. On veut tous aller chercher le maintien, ce n’est pas le moment de se relâcher. Demain on sera là pour le décrassage et pour s’entraîner. Kévin apporte sa fougue et les qualités qu’il a, d’être bien placé, de finir. Aujourd’hui les remplaçants nous ont fait énormément de bien, et c’est d’autant plus valorisant pour un groupe de gagner avec l’aide des remplaçants. »