Publié le 16 octobre 2021
Fin connaisseur du championnat de Ligue 2 BKT, le VAFC se présente sur le chemin de l'USL Dunkerque pour le compte de la 12ème journée de Ligue 2 BKT ce samedi (16/10, 19h). Zoom sur l'adversaire du jour de nos Maritimes.
Photo actualités

Valenciennes, la Ligue 1 dans un coin de la tête

C’est désormais la huitième saison consécutive que le voisin du Valenciennes FC dispute dans les rangs du championnat de Ligue 2 BKT. Descendu en 2014, le club valenciennois n’est pour le moment pas encore parvenu à remonter dans l’élite du football français, ce qui, pourtant, demeure comme son objectif principal. Si le début de saison des hommes d’Olivier Guégan n’a pas été à la hauteur des attentes espérées, le VAFC a su mettre un terme à cette série négative, en restant sur trois victoires de suite sur les trois derniers matches.

« C’est important de continuer à capitaliser dans ce championnat qui est très difficile à jouer. Beaucoup d’équipes, à domicile, ont du mal à gagner des matches. Il faudra faire perdurer notre série et redevenir une équipe intraitable à domicile », expliquait l’entraîneur adverse, Olivier Guégan, lors de sa conférence de presse d’avant-match.

Une rencontre parmi d’autres pour l’entraîneur du VAFC, Olivier Guégan

« Il y a cette notion de derby, même si dans l’effectif, beaucoup de joueurs viennent de l’extérieur. On va être face à un adversaire qui est sur deux victoires d’affilés. Ce sont des matches qui sont différents, mais ça reste un match de football. Dunkerque, ça fait partie des Hauts-de-France, mais je pense que les derbies avec Lens ou avec Lille restent plus forts », confiait Olivier Guégan à la veille d’affronter nos Maritimes.

Le joueur à suivre : Lucas Chevalier

Présent dans le groupe du LOSC champion de France de Ligue 1 Uber Eats la saison passée, Lucas Chevalier est arrivé cette saison à Valenciennes sous la forme d’un prêt dont l’objectif est d’acquérir un maximum de temps de jeu et d’expérience dans le championnat de Ligue 2 BKT. Rapidement gêné par une blessure au genou, il est parvenu à s’imposer dans le but du VAFC, jusqu’à convaincre Olivier Guégan d’en faire son numéro un.

Le groupe du VAFC