Contre vents et marées

Publié le 20 décembre 2019
Nos Dunkerquois ont parfaitement négocié leur dernier match de l'année en s'imposant à Cholet sur le score de 4 à 0, grâce notamment à un doublé de Mohamed Bayo. Nos Maritimes sont champions d'automne !
Photo actualités

Pour ce dernier match de l’année 2019, Claude Robin décidait de débuter la rencontre avec une défense à cinq. En l’absence d’Axel Maraval, c’est Demba Thiam qui héritait du brassard de capitaine pour cette rencontre.

Nos « Bleu et blanc » rentraient bien dans la partie malgré un terrain rendu difficile par la pluie incessante en début de match. Guillaume Bosca puis Iron Gomis se procuraient des situations dangereuses sans trouver le cadre pour l’instant. Le pressing maritime empêchait les joueurs des Mauges de mettre leur jeu en place.

Mohamed Bayo, Dimitri Boudaud et Guillaume Bosca faisaient tourner les têtes des défenseurs choletais tandis que Marc-Antoine Guillaume, titulaire dans les buts maritimes, n’était que peu inquiété dans ce premier acte (0-0, 20e). Les débats s’équilibraient après vingt minutes de jeu alors que le SOC, invaincu sur son terrain depuis quatre mois, se montrait surtout dangereux sur coups de pied arrêtés.

Nos Maritimes faisaient le dos rond alors que les Choletais se montraient à leur avantage désormais. Et c’est finalement dans un temps fort adverse que nos Maritimes ouvraient le score sur un but de Mohamed Bayo qui prenait le meilleur sur deux défenseurs avant de remporter son duel face à Elana (0-1, 33e) L’attaquant signait là son septième but de la saison, rejoignant son compère Dimitri Boudaud !

Les hommes de Claude Robin ne se reposaient pas sur leur court avantage et faisaient tout pour doubler la mise, sans réussite ! Les Choletais tentaient de réagir, mais l’arrière garde maritime tenait bon jusqu’à la pause.

Une supériorité numérique bien maîtrisée

L’USLD attaquait ce deuxième acte avec la même envie et sollicitait Steve Elana. Le SOC tentait de répondre devant son public alors que les deux formations se rendaient coup pour coup ! Notre équipe faisait preuve de plus d’imprécisions à l’approche de l’heure de jeu, mais Cholet ne parvenait pas à en profiter.

Un tournant de la rencontre intervenait à l’heure de jeu avec l’exclusion du Choletais Hemans pour une grosse faute sur Yvann Maçon. Nos Dunkerquois terminaient la rencontre à onze contre dix et en profitaient pour accentuer un peu plus leur pressing (0-1, 60e).

Réduits à dix, les Choletais ne s’avouaient pas vaincus et jouaient leur va tout dans la dernière demie heure. Thibault Vialla remplaçait Guillaume Bosca pour les vingt dernières minutes (0-1, 67e). Cinq minutes plus tard, le décidément intenable Dimitri Boudaud frappait en force et doublait la mise sur un deux contre un parfaitement négocié ! Un huitième but pour notre numéro dix !

Alors que le SOC continuait de prendre des risques, Mohamed Bayo en profitait pour inscrire un doublé sur un contre rondement mené ! L’occasion pour l’attaquant d’inscrire son huitième but de la saison avant de céder sa place à Nathan Bizet (0-3, 80e).

Leverton Pierre remplaçait Randi Goteni pour la fin de rencontre tandis que Thibault Vialla profitait des dernières minutes du temps réglementaire pour saler l’addition (0-4, 88e) ! Nos Maritimes signaient une victoire nette et sans bavure face à Cholet !

Place à une trêve bien méritée pour nos Maritimes qui passeront les fêtes en tête du championnat. Rendez-vous au stade Tribut le vendredi 10 janvier pour la réception de Quevilly Rouen !

 

Photo Lisa Paquereau

 

CHOLET – USLD : 0-4 (0-1)

Buts : Bayo (33e, 78e), Boudaud (72e), Vialla (88e) pour Dunkerque.

Avertissements : Goteni (74e) pour Dunkerque.

USLD : Guillaume ; Ebane, Lauray, Kouagba, Thiam (cap.), Maçon ; Gomis, Goteni (Pierre, 84e) ; Boudaud, Bayo (Bizet, 80e), Bosca (Vialla, 67e),