Contre vents et marées

Publié le 29 mai 2017
Fraîchement sacré champion de Division honneur avec l'équipe réserve, Jean-Charles Delgrange revient sur une saison animée et une fin en apothéose !
Photo actualités
  • JC, ce fut un match difficile, mais l’essentiel est là avec le titre et la montée ?

« Comme je le disais, pour que le sport existe, il faut que le sport soit respecté. Seclin a respecté le foot, Le Portel a également respecté le foot. Ça n’a pas été un match facile. On a tout fait pour attaquer, pour marquer… On doit se contenter d’un match nul, mais ce que je retiens, c’est un groupe de gamins qui ne lâche rien. Et puis c’est une récompense pour tout le club, tous les éducateurs de l’USLD. Certains joueurs ont débuté ici chez les jeunes. C’est le travail de tout un club qui est récompensé. C’est positif pour la formation dunkerquoise. Maintenant, il faut savourer et puis se projeter avec des gamins qui doivent désormais se fixer d’autres objectifs. »

  • Et dire qu’après trois journées, vous comptiez trois défaites…

« J’étais sur la sellette je crois (rires). Plus sérieusement, on ne savait pas trop où on allait… On a mis un peu plus de rigueur, un peu plus de tout. Et par le travail, on a réussi à inverser la tendance. »

  • On a vu un groupe uni après ce match, cette équipe, ce n’est pas uniquement onze joueurs ?

« C’est tout le groupe élite, DH et U19 ! Il faut savoir par exemple que cette semaine, je voulais qu’on soit vingt à l’entraînement, j’ai appelé des U19 qui savaient très bien qu’ils ne disputeraient pas le match, mais ils ont joué le jeu. C’est l’esprit du groupe élite. »

  • Qu’est ce qui t’a marqué cette saison chez ces joueurs ?

« Ils n’ont jamais lâché. Ils ont toujours travaillé. Notre socle, c’est l’état d’esprit. On sait qu’il y a des joueurs de talent dans cette équipe, donc si on a l’état d’esprit en plus, on sait qu’on peut faire de belles choses. »

  • Pour ce dernier match, il n’y a pas eu de renfort de l’équipe première, mais les jeunes ont répondu à tes attentes ?

« Tout à fait. Mais de toute façon, c’est la récompense de tout un club, équipe première incluse. Les garçons qui sont venus jouer avec nous toute la saison ont joué le jeu, ils ont été performants. Cette montée leur appartient aussi, même si on aurait tous aimé la montée en Ligue 2… Cette montée de l’équipe réserve, ce n’est pas forcément celle qu’on espérait, mais elle est là ! »

  • Il y a du travail pour préparer la montée…

« On va déjà savourer aujourd’hui (dimanche, NDLR) et on se mettre au travail cette semaine !