Contre vents et marées

Publié le 5 juin 2019
Découvrez la première interview de Guillaume Bosca, qui s'est engagé avec l'USL Dunkerque pour une saison.
Photo actualités

Guillaume, pour commencer, peux-tu retracer ton parcours dans le football ?

« J’ai commencé un peu comme tout le monde à l’âge de 5 ans. J’ai toujours joué dans des petits clubs aux alentours de Marseille, près de chez moi. Ensuite je suis allé à Martigues, j’y ai joué une saison, c’était ma première année en senior, on est monté en National cette année-là. Après je suis allé à Marignane où j’y suis resté 9 ans. Maintenant on quitte le sud pour Dunkerque. »

Pourquoi avoir décidé de rejoindre l’USL Dunkerque ?

« C’est le club qui m’a le plus porté d’intérêt. Sportivement, ils ont vraiment montré qu’ils comptaient sur moi et que j’allais compter dans l’équipe. J’ai eu d’autres opportunités mais c’était pour moi celle qui me semblait la mieux. »

Quel est ton poste de prédilection ?

« Mon poste de prédilection c’est milieu offensif gauche. Après je peux jouer à droite, devant, je peux jouer derrière l’attaquant. Je suis assez polyvalent à ce niveau-là. D’ailleurs au match retour face à Dunkerque, j’ai joué en pointe. »

Quels sont tes objectifs sur le plan individuel et collectif pour la prochaine saison ?

« Sur le plan individuel, j’ai mis sept buts et fait cinq passes décisives la saison dernière, donc l’objectif c’est de faire mieux. C’était pas mal pour une première saison en National, mais j’ai toujours l’ambition de faire mieux. Et sur le plan collectif, c’est de faire une meilleure saison que ce que j’ai fait et que Dunkerque a certainement fait l’année dernière. On a vu par le passé que les équipes qui jouaient vers le haut n’étaient pas forcément les équipes attendues donc pourquoi pas jouer les trouble-fêtes dans la saison. Moi je n’ai pas de limites. »

Connaissais-tu des joueurs avant de signer ?

« Je ne connaissais aucun joueur. Enfin, si, j’ai connu Axel Maraval par le biais d’un ami interposé, puisqu’il est aussi de Marseille. »

Tu as découvert le championnat de National avec Marignane-Gignac la saison dernière, que penses-tu de cette division ?

« J’ai trouvé que ce championnat était beaucoup plus homogène que les autres championnats. Toutes les équipes peuvent se battre, il n’y avait pas vraiment d’équipe qui était au-dessus. Après c’est un championnat beaucoup plus ouvert, les équipes jouent, il y a beaucoup plus d’espace. Pour un joueur comme moi qui aime bien avoir de l’espace et percuter, je trouve que c’est un championnat beaucoup plus homogène. »

Toi qui viens du sud… Penses-tu pouvoir t’adapter facilement à la météo nordiste ?

« M’adapter, je vais devoir. Il n’y a pas de soucis. On m’a dit que les gens du nord étaient très chaleureux, donc peut-être que ça compensera. Des échos que j’ai eu, c’est vraiment le seul inconvénient, donc je pense que je vais pouvoir passer outre le temps. »

Comment vas-tu t’occuper jusqu’à la reprise ?

« Je vais profiter de mes vacances, de ma famille dans le sud. Le préparateur nous a donné un programme, je vais le suivre pour bien me préparer, pour arriver le 24 juin et être prêt à faire une bonne saison. »